• canadaetfsm act407 off bonn et cop23 montreal

last modified November 9 by facilitfsm

fsm2018.org partout-et-a-montreal-EN.jpg fsm2016.org     WSF calendar FSM       openfsm logo OpenFSM.net   

 PRESENTATION>  Invitation Extension-1 page   EN - ES - FR 

 CHRONOLOGY > ACTIVITIES |   GEOGRAPHY >  ACTIVITIES    

Groupe Facebook participants francophone dans la dynamique   

ESPACE CTSM-X 


FRANCAIS   ENGLISH

 logo-extension-fsm-vert-local.png

 

Off Bonn 17 Novembre act407 Montréal 

QUI? CTSM  Collectif pour une Transition Sociale Mondiale et le groupe Bel'M  Avec le placement de cet atelier dans la dynamique d'extension fsm , le collectif et le groupe Bel'M s'affirment comme "instances participantes" dans le processus du forum social mondial, telle et tel que décrits par la charte du forum social mondial  
Autres participants CAP développement durable, Office of Sustainability, Climate Able, CTSM, Alternatiba, Établissements Verts Brundtland, HEC Montréal, Fondation David Suzuki, Alternatives, Mazaska Talks, Greenpeace, Dialogues en Humanité, Sierra club Canada, UQAM, Coop ALTE, Solon, Bâtiment 7, Touski…( la plupart participants dans le fsm2016.org

QUOI  voir ci dessous   le PROGRAMME     Telecharger le document de présentation

QUAND OU ? 17 novembre  10h17h   https://www.timeanddate.com/worldclock/canada/montreal

UQAM     

 Le Collectif pour une Transition Sociale Mondiale (CTSM) et les entités coorganisatrices  vous invite à participer à  ( programmation a définir)   

Description:    https://www.facebook.com/events/712180478984899/ 
 a venir 

participation a distance  : vous serez accueilli.e par  Edith correspondante a Montréal   de l'équipe Bel'M  
remote participation  - you will be welcome by Edith correspondent  in Montreal 
 from   Bel'M  team 

par ailleurs IN BONN / aslo IN BONN videos de 6 ateliers du  people climate summit accompagnement en ligne proposé par 

 Bel'M 5 7 november  remote participation / participation a distance

http://openfsm.net/projects/deutschland-und-wsf/deutschlandundwsf-act405-online-accompaniment-people-climat-summit-bonn-cop23

http://openfsm.net/projects/espacios-oe/event2017-activities-worldwide-around-cop-dates-bonn

407-melt.png 

 Off Bonn

  • 9h15 à 9h45 Accueil des participant-e-s
  • 9h45 à 10h Mot de bienvenue

Bloc 1 : Assises sur le climat

10h00 à 11h00 Le point sur la COP 23

  • Sarah Cacoub «En direct de Bonn », HEC Maîtrise en gestion en contexte d'innovation sociale sur les questions de transition énergétique et de décroissance économique
  • Joelle Moses «En direct de Bonn », student at McGill University in Psychology and International Development, with an Environmental focus and also BCCIC Youth Delegate to UNFCCC 2017
  • Sarah Frwatti, founding member of Climatable, a charity focused on climate change science and policy literacy
  • Guillaume Durin, du mouvement Alternatiba (France) ainsi que de l’initiative Ende Gelande (Allemagne) - collectif d’action pour le climat

11h15 à 12h15 L’état des lieux du climat

  • Jacqueline Romano-Toramanian, des Établissements Vert Bruntland et militante écologiste
  • Patrick Bonin, responsable du dossier Climat-Énergie chez Greenpeace

12h15 à 13h Heure de diner

Bloc 2 : Les actions

13h à 14h30 Les Mouvements Luttes

  • Diego Creimer, directeur des communications de la Fondation David Suzuki et actif auprès de la campagne Sortons la Caisse du Carbone
  • Mélanie Busby, de Mobilisation Environnement Ahuntsic-Cartierville (MEAC) et active auprès de la campagne Sortons la Caisse du Carbone
  • Lucie Sauvé, Professeure au Département de didactique de l’UQAM et Directrice du Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté (Centr’ERE)
  • Simon Marcoux-Piché, membre du Comité de défense et de décolonisation des territoires (CDDT)
  • Isabelle l’Héritier, active chez Alternatives, co-organisatrice de la tournée européenne de désinvestissement "Stand Up with Standing Rock" puis engagée dans la campagne Divest the Globe.

14h45 à 16h Les Initiatives Locales

  • Marcel Sévigny, membre du collectif 7 à Nous dont la mission est de convertir le Bâtiment 7, un bâtiment industriel patrimonial, fragment de l’histoire populaire de Pointe-Saint-Charles, en lieu de rassemblement alternatif accessible et bouillonnant de projets.
  • Abrielle Sirois Cournoyer de la coopérative ALTE constituée de diplômé.e.s en ingénierie qui accompagne des particuliers, petites entreprises et organismes, souhaitant mettre en place des solutions technologiques durables dans les domaines du bâtiment, et/ou de l'agriculture.
  • Gabrielle Van Durme de SOLON, organisme communautaire qui accompagne les citoyens/citoyennes et les autres acteurs locaux dansl’identification, l'élaboration et la mise en œuvre de projets collectifs locaux bâtissant sur et renforçant le tissu social, et ayant pour objectif la création de milieux de vie inclusifs, conviviaux, prospères et résilients.
  • Débora Nunes, Dialogues en Humanité (en direct du Brésil).

16h à 16h45 Plénière Ouverte

16h45 à 17h Moment de Clôture et puis ... 5 à 7 !

 407-logos.png

 

QUOI : **English below**

Du 6 au 17 novembre prochain aura lieu à Bonn (Allemagne) la 23e Conférence des Parties à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23). Le sort de la planète nous concerne toutes et tous. Profitons-en pour faire entendre la voix de la société civile québécoise en nous rassemblant à Montréal le dimanche 12 novembre pour le Off-Bonn.

Organisées depuis 1995, Suite au Sommet de la Terre tenu à Rio en 1992, les COP ont pour objectif de rassembler les chefs d’États et de gouvernements, ainsi que des représentants de la société civile, du secteur privé et des autorités locales, pour trouver ensemble des solutions pour faire face aux changements climatiques.

La COP 23, organisée par les Iles Fidji, mais ayant lieu à Bonn (Allemagne) pour des raisons logistiques, est originale dans le sens où c’est la première fois qu’une COP est organisée par un petit État insulaire. Ce choix est particulièrement symbolique puisque les pays côtiers - et les petites îles en particulier, car elles n'ont pas de solutions de repli - sont particulièrement exposés à l'élévation du niveau de la mer causée par les changements climatiques (dilatation des eaux, fonte des calottes glacières).

La COP23 intervient dans un contexte incertain. Elle se tient deux ans après la COP21 qui a débouché sur la signature par 196 États de l’Accord de Paris. Il engage la communauté internationale à agir pour limiter la hausse de la température moyenne «bien en deçà +2°C», un seuil déjà synonyme de bouleversements à grande échelle, et «si possible à +1,5°C» par rapport à l'ère industrielle. Cet accord, qui a déjà été ratifié par près de 150 pays doit entrer en vigueur en 2020.

Deux problèmes cependant. Le premier est que deux des plus gros émetteurs de CO2 de la planète rejettent l’Accord. La Russie de Poutine refuse de le ratifier et les États-Unis de Trump ont annoncé leur retrait.

Le second défi réside dans la mise en œuvre des termes de l’accord. En effet, les engagements actuels signifiés par les États ne permettent pas d’atteindre l’objectif fixé et conduisent à limiter le réchauffement climatique qu’à 3°C du thermomètre mondial. Ce qui aura des impacts écologiques et météorologiques majeurs dont nous commençons à voir les manifestations. D’ailleurs, de nombreuses organisations de la société civile, ainsi que les représentants de plusieurs pays du Sud, s’inquiètent de l’absence de mise en place d’un processus de contrôle des promesses de réductions des émissions faites à Paris en 2015. Ils font de cette nécessaire transparence des pays industrialisés un élément incontournable de la poursuite des négociations. Ils sont appuyés par la délégation chinoise, qui semble vouloir profiter de l’indécision des États-Unis pour s’imposer dans les négociations climatiques.
Les gouvernements doivent donc être plus audacieux et surtout se donner les moyens d’opérer une réelle transition vers une économie carboneutre. Pour cela, la société civile et les citoyens ont leur rôle à jouer.

Que faisons-nous déjà et que pouvons-nous faire de plus pour le climat ? Comment pouvons-nous pousser nos gouvernements à aller plus loin ? Quels gestes positifs pouvons-nous poser pour vivre au quotidien la transition sociale et écologique ?

Venez échanger et contribuer à la transition en participant au Off-Bonn, qui se tiendra à Montréal le dimanche 12 novembre 2017!

Dans la continuité du processus des forums sociaux, le Collectif Transition Sociale Mondiale - Collective Global Social Transition (CTSM) s’est donné pour mission de contribuer à la consolidation des réseaux de la société civile afin d’opérer une transition vers un monde juste, solidaire et durable. C’est dans cette perspective que le CTSM soutient le projet Off-Bonn afin de permettre aux acteurs de la transition d’ici et d’ailleurs de contribuer au dialogue mondial et de construire des solutions locales aux défis climatiques de notre temps.

Quoi ? Des ateliers, conférences et activités pour apprendre, échanger et construire sur les enjeux climatiques, les négociations en cours et les gestes que nous pouvons poser.
Quand ? Dimanche 12 novembre, 10h-17h. 

Objectifs :
-Rassembler les acteurs de la société civile et les chercheurs pour renforcer les liens et promouvoir les initiatives concrètes
-Inspirer les citoyens et les décideurs qui souhaitent agir pour le climat
-Agir pour la transition sociale et écologique en posant des gestes concrets

Format de la journée :
-Des panels d’experts pour apprendre sur les enjeux climatiques
actuels
-Des ateliers participatifs pour échanger sur les solutions qui sont proposées
-Des activités pour démontrer notre engagement à œuvrer pour la transition sociale et écologique... et le faire savoir !

Vous avez à cœur les enjeux environnementaux et souhaitez contribuer à l’organisation du Off-Bonn à Montréal ?
Contactez-nous :
accueil@fsm2016.org // Tel : 514-883-9594

------------------------------------------------------------------------------------------
The 23rd Conference of Parties of United Nations Framework Convention on Climate Change (COP23) will take place from 6 to 17 November at the World Conference Center located in Bonn, Germany. The fate of the planet concerns us all. Let us make
the voice of the civil society in Quebec heard, let us gather and meet in Montreal on the 12th of November for an Off-Bonn meeting. A meeting that will proactively discuss tangible measures and bring forth small but measurable climate actions.

The Earth Summit or the United Nations Conference on Environment and Development held in Rio de Janeiro in 1992 led to the creation of United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC) with the objective of bringing together heads of
states and governments, civil societies, private sector and local authorities, to find together solutions to climate change.

This year, under the presidency of Fiji, the COP23 will take place in Bonn, Germany for logistical reasons. It is the first time wherein a COP is organized by a Small Island Developing State (SIDS). This choice is symbolic to all low lying coastal areas and SIDS for it has been so long that the international community has realised the detrimental effects of climate change and making the islands uninhabitable. SIDS has been leaders and the most committed to climate change actions though they suffer the most from its effects.

COP23 intervenes in an uncertain context. It is held two years after COP21, which led to the signing by 196 States of the Paris Agreement. It commits the international community to act to limit the rise in average temperature «well below +2°C» the industrial era, a threshold already synonymous with large-scale upheavals, and «if possible at + 1.5°C». The agreement, which has already been ratified by nearly 150 countries, is due to enter into force in 2020.

There are two problems here. First is that two of the world largest CO2 emitters reject the agreement. Putin's Russia refuses to ratify it and the United States of Trump have announced its withdrawal.

The second challenge lies in the implementation of the terms of the agreement. Indeed, the current commitments meant by the States do not make it possible to achieve the objective set and lead to limiting global warming to only 3°C. This will have major ecological and meteorological impacts which we already lived its manifestations in catastrophic Caribbean hurricanes. Moreover, many civil society organizations, as well as representatives of several countries in the South, are worried about the lack of a process to monitor promises of emissions reductions made in Paris in 2015. 

The society of activists is calling for a necessary open, transparent
and accountability of the industrialized countries an essential element of the continuation of the negotiations. They are supported by the Chinese delegation, which seems to want to take advantage
of the indecision of the United States to prevail in the climate negotiations.

Governments must therefore be bolder and above all give themselves the means to make a real transition to a carbon-neutral economy. For this, civil society and citizens have their role to play. What are we already doing and what can we do for the climate? How can we push our governments to go further? What positive actions can we take to live the social and ecological transition on a daily basis? Come exchange and contribute to the transition by
participating in the Off-Bonn project, which will be held in Montreal on Sunday, November 12, 2017!

What ? Workshops, conferences and activities to learn,
exchange and build on climate issues, ongoing negotiations and
actions we can take.
When ? Sunday 12th of November, 10 AM - 5 PM.

Meeting Objectives :
-Gather actors of the civil society and researchers to reinforce
the connections and promote concrete initiatives
-Inspire citizens and decision-makers who wish to act for the
climate
-Act towards the social and ecological transition through
harvesting and producing concrete acts

Plan for the Day :
-Roundtable discussions with expert panels to learn about
current climate issues
-Participatory workshops to discuss the proposed climate change
solutions
-Activities to demonstrate our commitment to working for social
and ecological transition … and let it know!

Getting Involved / Participating:
The Off-Bonn organization process is open to all. To ensure the
success of the event, we need all the energies to MOBILIZE
networks, COMMUNICATE on the project and ORGANIZE the
event.

Are you interested in environmental issues and would you like to
contribute to the organization of the Off-Bonn project in
Montreal? Join us!
accueil@fsm2016.org // Tel : 514-883- 9594