• dibco1 2020 discusionfsm input20 fr

last modified May 12 by facilitfsm


  ENES - FR

http://openfsm.net/projects/pfsm20/pfsm20-insumo89 (contextualisation avant la réunion)

FSM présent et futur

Activité auto-organisée 5 février Mexique

Contribué par Francine Leo Boaventura Oscar

https://m.facebook.com/Centro-Vlady-662942993843120/videos/?_rdr  

https://www.facebook.com/662942993843120/videos/909381056146020/

(traduction automatique de l'espagnol a reviser)  

: \ OSCAR


POSTES DEPUIS 20 ANS

Bonjour, bienvenue à toutes et à tous cette table ronde du "Forum Social Mondial présent et futur que nous voudrions" seulement pour remercier Claudio et son groupe qui ont accueilli cette table ronde ici au centre de Vlady, et bien sûr remercier la présence de vous tous, @ 1 pour un débat que nous considérons opportun, non seulement pour les temps actuels, mais aussi pour les différentes positions qui se manifestent depuis près de 20 ans au Forum Social Mondial


C'est donc une bonne occasion, car au Mexique nous travaillons à faire un Forum Social Mondial général, non thématique, pas national, mais général, nous attendons en janvier 2021, et ici nous suivons trois parcours en 2008/2009 et 2010, où nous étions en le Zocalo de Mexico et l'Université autonome de Mexico, lieux et espaces de débats pour au moins 10 axes thématiques alors il y a déjà un peu d'histoire, non seulement pour assister aux forums par des particuliers, mais pour apporter déjà au pays ce processus




Eh bien, puisque nous avons ici la possibilité d'avoir la présence de trois membres du Conseil International du forum, et qui ont été très proches de ce processus depuis le début, car nous en avons profité pour soulever quelques problèmes, et peut-être quelques réponses , pour imposer dans quel monde nous sommes et où marcher sur ce forum


@ 2 Un article de Boaventura de Sousa dit qu'il y a des problèmes forts et des solutions faibles, eh bien ici nous jetons un dossier faisant une très brève présentation des panélistes

Chacun d'eux fera une exposition d'environ 15 et 20 minutes puis nous entrerons dans une interaction de questions et réponses.

 

Francine, on peut dire que son travail sur le développement social, la pauvreté et les inégalités apparaît dans son cursus et a également travaillé sur l'organisation et les politiques européennes, a publié un bon nombre d'ouvrages et de recherches traduits du français vers l'anglais. Elle est belge de nationalité, est membre du Centre Tricontinental et dans cette condition a participé à la réunion du Conseil International du forum de plusieurs réseaux de justice sociale et du travail.

 

Leo Gabriel est un ressortissant autrichien qui est entré dans le forum social directeur de documentaires directeur de l'Institut de l'Institut de coopération interculturelle à Vienne, j'ajouterai qu'il a été très proche il est très proche et familier avec les problèmes du Mexique.

 

De Maître Boaventura, pratiquement tout le monde ici a une idée de qui il est, quel travail il a développé, et étant simplement aujourd'hui, en passant en revue une partie de son programme, une liste de 30 livres plus un certain nombre d'articles et de conférences, qui d'ailleurs sont visibles dans Internet Il y a beaucoup de conférences, il est docteur en sociologie du droit du professeur de sociologie de l'Université de Yale à l'Université de Coimbra et du Centre d'études sociales de la documentation le 25 avril de cette université, et professeur émérite de l'Institut pour Études humaines au Wisconsin. Il y en a d'autres, mais avec cela, nous espérons que vous avez lu et connaissez le travail de l'enseignant, et il nous suffit d'entrer dans le sujet, nous allons essayer de nous adapter aux 20 minutes que nous donnons à Francine

Applaudissements


722 FRANCINE

Bonjour, je ne parlerai pas 20 minutes, 10 minutes Peut-être

Je viens de rentrer d'un conseil international qui était à Porto Alegre la semaine dernière, et je dois dire que je suis toujours très optimiste, je suis très optimiste, malgré tous les problèmes que nous avons. Je n'entrerai pas dans les détails du passé, des conflits que nous avons eus, ce n'est pas important pour le moment, ce qui est important c'est l'avenir

L'avenir qui est nécessaire, l'avenir du forum est nécessaire.


DEUX AXES THÉMATIQUES

Pour moi, je viens d'Europe, mais il me semble que les problèmes du monde entier sont identiques et nous avons deux grands défis.

L'un est clair, le changement climatique et deux le néo-fascisme en Europe comme dans les pays d'Amérique latine en Asie en Afrique.

@ 3 Et pour moi, ce devraient être les deux axes thématiques du Forum Social Mondial que nous allons

Ça va avoir.


RESSOURCES ET SOUTIEN INTERNATIONAL

Nous en avons décidé la semaine dernière: il y aura un forum fin janvier 2020

Maintenant, quelles sont les conditions pour avoir un tel forum: l'un est les ressources Il est très simple d'organiser une grande réunion des ressources sont nécessaires. Et deux soutiens importants de la communauté internationale, de tous les mouvements internationaux.

Autrement dit, le problème n'est pas au Mexique, et je vois ce soir, si cet après-midi, avec tous ceux qui sont ici à Vlady, le problème ne viendra pas d'ici, le problème sera de mobiliser des internationaux, alors le problème est à nous

C'est nous qui allons devoir travailler pour arriver à tout cela.


UN BUT DE CONSTRUIRE UN OBJET POLITIQUE MONDIAL

Alors peut-être un mot sur la façon dont je vois ce que nous devons faire

forum devrait être ou faire

@ 4 Ce que j'ai dit la semaine dernière et ce que nous répétons depuis des années: pour qu'un Forum soit utile, il leur faut un objectif très clair: que voulons-nous avoir, que voulons-nous faire?

Et lorsque nous avons l'objectif, nous pouvons formuler une stratégie, mais nous ne pouvons pas parler d'une stratégie, si nous ne savons pas ce que nous voulons obtenir, ce que nous voulons accomplir.


L'objectif pourrait être de construire un sujet politique mondial


@ 5 Ces derniers mois à travers le monde, de Hong Kong à Bagdad, Santiago du Chili, en passant par Paris, à travers le monde, les jeunes sont dans les rues pour protester contre la justice sociale et rien ne se passe.

Ils n'ont pas de contacts, chacun travaille dans son pays, chacun travaille dans sa ville, et il n'y a pas d'articulation entre les différents niveaux.

Pour moi, le défi le plus important est de travailler sur ces articulations, bien sûr, travailler au niveau de votre ville est très important, travailler au niveau local est très important, mais il n'y a pas de solutions nationales: le capitalisme est mondial, et les problèmes sont identique dans tous les pays.

Il faut donc trouver des solutions pour articuler ces différents niveaux

 

LE FORUM DOIT ÊTRE DES GÉNÉRATIONS POLITIQUES

Et c'est ce que, je pense, nous devons essayer de faire: commencer à réaliser cette accumulation

L'un des problèmes très importants du forum, - et je suis très heureux de voir que, ici, nous sommes tous les quatre du même côté, non? - Est-ce que le forum doit être politique!

Cela peut sembler très évident, mais ce n'est pas pour tout le monde sur le forum.

@ 6 Certains membres du forum pensent que le forum ne peut et ne doit pas être politique.


@ 7Notre tâche, me semble-t-il, est de faire tout ce qui est possible pour avoir un message politique, pour tous ceux qui sont dans les forums, et ce qui est très important, car ceux d'entre nous qui sont ici sont de la première génération du forum, Ya nous avons la deuxième génération et nous devons passer à la troisième génération

Ce sont eux qui sont dans les rues, ce sont eux qui devraient être dans les forums, en excès ça parait très évident

Voilà donc ce que je pense est plus important que ce que j'ai à dire au début


HIP HOP ET FASCISME

Par exemple, un petit exemple de ce que signifie être politique.

Pour dire qu'il y a 2 défis, qu'est-ce que le changement climatique et le fascisme? Bien sûr, il y a d'autres problèmes, qui ne sont pas les seuls. @ 8 mais pour certains, c'est un espace ouvert, nous sommes un espace ouvert, nous sommes horizontaux et tous les problèmes sont au même niveau.

En d'autres termes, le hip hop est au même niveau que le fascisme, et si l'on dit non, littéralement, aucun hip hop ne peut être important pour lutter contre le fascisme, ils répondent "mais vous violez la Charte de principes"

Nous devons classer et articuler les problèmes, et les différents niveaux, cela me semble très important et je suis très heureux d'être ici avec Leo et Boa pour discuter de ces problèmes

Je vous remercie


Oscar bien maintenant, nous passons le mot à Leo


1617 LEO

Bonsoir, collègues, collègues, collègues. J'avais pensé que tout ce que Francine disait était fondamental, maintenant à partir d'une analyse de la situation qui se passe dans le monde.


SITUATION DANS LE MONDE

Nous savons que de Santiago du Chili, Quito, La Paz, Barcelone, Paris sont avec les rues de multiples personnalités de plusieurs personnes qui revendiquent des formes différentes et des objectifs différents contre leurs gouvernements respectifs, qui tous ensemble sont, en quelque sorte, peuvent être étiquetés comme des gouvernements néolibéraux

C'est juste pour moi de comprendre avec le fait que le néolibéralisme, - ce qui peut-être, comme le dit le mot «néo», a commencé avec le libéralisme, si inoffensif le mot, une forme de libéralisme sous sa forme de présentation de soi, mais image de marque, - que le néolibéralisme, est devenu impliqué avec l'extrême droite, jetant les droits de l'homme sur le terrain, formant vraiment un bloc.

Des leaders émergent, qui avaient auparavant fait l'effort de se cacher, que nous sommes dans une lutte des pauvres et des riches, sont présentés comme tels, comme des millionnaires, une partie des oligarchies et l'extrême droite tente de se cacher derrière un semblant de critique social, ce qui rend leurs efforts beaucoup plus dangereux.


Que faire? quelle est la stratégie pour contrer ces forces, qui non seulement foulent aux pieds les droits de l'homme, mais qui ne reconnaissent plus l'ancienne démocratie comme point de référence, même si elle est formelle.

Que faire dans un monde où le racisme, la fraude électorale, la libération de la police, le crime organisé sont devenus les instruments normaux des conseils contemporains.


1945

Le Forum social mondial a rassemblé bon nombre des initiatives qui allaient à l'encontre des préceptes fondamentaux du néolibéralisme, mais ne pensant pas qu'il pourrait en quelque sorte changer le système, au sein des structures politiques, lié au fait que chacun a sa propre cour de justice. l'articulation, son groupe faisant des choses, extrêmement précieuses, mais qui ensemble réduit la force d'affronter un ennemi de cette ampleur.


Aujourd'hui, la situation, en particulier en Amérique latine, a changé. Les partis de gauche, qui avaient assumé la responsabilité fondamentale, beaucoup d'entre eux au cours des 15 ou 20 dernières années, sont confrontés à un ordre brisé. En ce moment, il n'y a rien à discuter car ils se sont effondrés, cela a aussi beaucoup à voir avec cet aperçu du monde.

Mais au final, c'est vrai, et nous devons également tirer des leçons de ces erreurs et échecs. Mais ce serait une erreur de parler de vide, comme je l'ai dit au début, le nombre et la puissance de combat des mouvements de la société civile dans le monde ont considérablement augmenté.

Il a également accru le scepticisme envers les partis politiques de toutes les tendances, en particulier chez les jeunes générations.


Un mouvement climatique les vendredis pour l'avenir a frappé la cible avec un slogan qui a émergé dans une des mobilisations du Forum Social Mondial à dessein à Cancun au Mexique en 2012 lorsque le célèbre slogan a été entendu "nous devons changer le système pas la météo."

 

Face à cette alliance sans précédent entre la capitale financière et les politiciens fascistes qui ont jadis enchaîné les guerres royales et les guerres civiles dans différentes parties du monde, non seulement au Moyen-Orient, soit en Afrique Ukraina, Hong Kong, Chili, Venezuela. La tension a explosé.

2333

Comment les différents médias politiques et cultures peuvent être interconnectés et combinés, afin qu'ils puissent agir ensemble pour faire face à la structure de pouvoir de plus en plus centralisée du monde.


C'est précisément au Mexique que vient à l'esprit la grande devise des peuples autochtones de «l'unité dans la diversité», je crois que nous, au sein du Forum social mondial, avec tous ces mouvements, avons fait le test et gagné que nous sommes capables de une grande diversité dans nos critiques, nos approches, nos actions.


Mais quelle est l'unité qui pourrait nous réunir tous?

@ 9 Le Conseil International discute depuis un certain temps si le FSM ne pouvait pas former une sorte de - il est difficile de lui donner un mot, mais je dirais - une sorte de «centre de communication actif» entre les différents mouvements à travers le monde.


ASSEMBLAGE PRENANT LES RENDUS

De quelques débats animés qui ont également eu lieu ici au Mexique, je suis devenu de plus en plus convaincu que la forme, pour ne pas dire le format, comment avancer dans ce processus, même dans la préparation du forum lui-même, pourrait être une forme assez classique: les assemblages

@ 10 Assemblées de résistance des peuples autochtones, assemblées syndicales, il existe une pratique et une tradition d'assemblées qui pourraient être bien utilisées, pour prendre, par exemple, les rênes du processus d'organisation du Forum social mondial, où, @ 11 Avec les mouvements sociaux représentés par de nombreux autres pays et coins du monde, une Assemblée mondiale de la résistance pourrait être jointe


INTÉGRER ET MAURIR LE RACHAT DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

C'est une idée à discuter, mais il y a un autre point qui est plus de contenu. Je pense qu'aujourd'hui, personne ne doutera que, pour une raison ou une autre, le thème qui a impliqué la planète entière soit le thème de la planète. Disons l'environnement, la lutte contre le changement climatique, la survie de la terre, sur laquelle il existe un consensus assez large, je dirais d'une écrasante majorité de la population mondiale aujourd'hui.


@ 11 Mais il y a des dangers qui, sur cette question également, sont quelque chose qui est un sujet à côté des autres, comme si rien n'avait à voir les uns avec les autres, je pense que la tâche d'un futur Forum social, comme prévu ici Au Mexique, ce n'est pas que chacun de ceux qui défendent la paix dans le monde, l'économie solidaire, les préceptes soient présentés à leur place, mais comment rassembler ces différents aspects pour s'intégrer et fusionner.

 

Par exemple, il était nécessaire de préciser et de rendre transparente que la protection du climat est étroitement liée à la fin du Buen Vivir, que l'économie solidaire exige et que la justice sociale ne peut être renforcée que si les fonds horriblement élevés dont elle dispose ils sont actuellement consacrés à l'armement dans les guerres, ce qui ne serait plus nécessaire si le droit à l'autodétermination de tous les peuples du monde est véritablement garanti dans le monde entier, et que la destruction et le vol de terres ne peuvent être évités que si Ils prennent l'exploitation des ressources non renouvelables.


Pour atteindre tous ces objectifs, nous avons un long chemin à parcourir, nous ne voyagerons qu'à l'horizon, lorsque nous nous rendrons compte que nous avons déjà parcouru une partie considérable de cette route, il ne s'agit pas de changer la route, mais de partager notre expérience politique


Ensuite, nous découvrirons que toutes ces décennies que nous avons passées ensemble à combattre n'ont pas été vaines, mais ont été au service d'une vision de l'avenir que nous devons maintenant mettre en pratique, merci beaucoup

Applaudissements


3014

Oscar: on passe le mot Boaventura de Sousa


BOVENTURE

Bonsoir à tous, c'est une grande joie de revenir à l'UACM et de présenter, d'être à table avec Oscar avec Francine et Leo, et je suis particulièrement heureux qu'il y ait enfin un plan pour faire le prochain Forum Social en 2021.


C'EST LE FORUM DONT VOUS AVEZ BESOIN DU MEXIQUE

@ 12 On pourrait penser que c'est le Mexique qui a besoin du Forum social mondial, et je pense que c'est le Forum social qui a besoin du Mexique

 

Pourquoi, dans ce contexte, parler un peu du passé, bien sûr comme je fais partie, comme Francin et Leo l'ont dit, que nous appartenons en quelque sorte, avec nos différences, au Conseil International, @ 13 à ceux qui veulent donner un un peu plus que des dents politiques au Forum social mondial qui a été dépolitisé au fil du temps


@ 14 Je pense que le Forum social est une ruine, et cette ruine doit être transformée en semence, encore une fois je suis optimiste à ce sujet, mais nous devons voir ce qui s'est passé. Ce qui est arrivé au forum, un peu avec le forum aujourd'hui, est presque le même que celui du socialisme du 21e siècle


Certains d'entre vous se souviennent de ce débat sur le socialisme du 21e siècle? C'est une chose très curieuse, qui ne m'a jamais suffisamment convaincu pour discuter de cette question. C'est parce que pour moi il fallait d'abord discuter des erreurs du socialisme du XXe siècle, mais personne ne veut en discuter, il y a aussi beaucoup d'intérêts et il n'y a pas eu de discussion.

 

DISCUTEZ LE PASSÉ

@ 15 Ensuite, nous devons également discuter un peu du passé du Forum social mondial, car nous sommes ici avec cette impulsion, cet enthousiasme pour que le Mexique aide le Forum social mondial à redevenir une force politique.


@ 16 Vous devez partir d'une idée que, lors du 1er Forum social mondial 2001, nous avons eu une réunion directe à la télévision, par communication électronique, avec le Forum économique de Davos, et je me rappelle que certains de nos représentants et le représentant De Davos, nous sommes presque en équilibre, le Forum économique dans le Forum social.

Depuis lors, le Forum économique a suivi son chemin et le Forum social mondial a perdu un peu des forces qu'il avait alors.


CONSENSUS ET DÉPOLITIZATION

Pourquoi a-t-il perdu des forces? @ 17 Ensuite, il faut voir que, fondamentalement, cette idée d'un consensus total au sein de l'organisation a conduit à ce que Francine a dit: nous ne sommes pas vraiment politiques.


GRANDES ONG

Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de politique dans le forum, @ 17B il y a de la politique, mais, pour donner un exemple, les premières grandes ONG internationales qui ont eu une importance excessive dans l'organisation du Forum social mondial, et il y avait les mêmes partis politiques, et donc, Vos agendas sont les agendas. Une grande ONG internationale, ils apportent les organisations de l'Afrique qui sont leurs filiales , ce sont leurs clients disent,

@ 18 Et c'est pourquoi les insurgés, les plus radicaux, les gens qui ont le plus besoin du forum ne sont jamais au Forum. Dans une large mesure, c'est une contradiction


ANTI -APITALISME

@ 19 Pour plusieurs, et même pour moi, le Forum social devrait être anticapitaliste, car le Forum économique mondial est procapitaliste, mais une grande partie des grandes ONG et certains membres influents du Forum, n'est-ce pas le capitalisme, c'est le néolibéralisme, ou soit nous luttons ici contre le libéralisme, mais pas contre le capitalisme.

@ 20 Ensuite, il y a eu immédiatement des problèmes majeurs d'articulation politique et de construction du commun au sein du Forum social mondial


RENOUVELER LE JEUNE FORUM

En revanche, il est vraiment très difficile de renouveler le Forum social mondial.

Ce tableau représente en quelque sorte le besoin que nous avons de renouveler la génération dont je parle de la génération de personne à part entière? (rires)

Nous avons donc ici besoin d'un renouvellement des générations qui s'est produit? Que les jeunes ont été abandonnés au Forum social mondial, car ils ne voyaient rien de pertinent dans leur vie. @ 21 Parce que chaque fois qu'il y avait un problème politique, il n'en était pas question


COMME DES CONSEILS

Je me souviens de moi et de Francine Leo, d'un moment dramatique du Conseil international, où nous voulions que le Conseil, en tant que tel, approuve une déclaration contre le coup d'État contre le président Dilma. Nous n'avons pas réussi à le faire en tant que Conseil international. Je pourrais signer des personnes individuellement bien sûr, mais pas le Conseil.

@ 22 Lorsqu'un Forum social mondial ne peut pas faire une déclaration en faveur d'un président, peut-être le président le plus honnête de ce continent, qui a été empêché par les politiciens les plus corrompus du continent, alors c'est une erreur de penser, et les jeunes ont vu que


REPOLITISER LE FORUM COMME MOUVEMENTS TABUS

Ensuite, il est nécessaire d'examiner comment nous pouvons repolitiser le Forum social mondial pour les nouveaux défis et cela doit être le Forum social mondial doit être plus des mouvements que des ONG @ 23 pour pouvoir travailler sur des sujets qui sont tabous.


ISRAEL ET PALESTINE

@ 24 Par exemple, au Forum social mondial, nous ne pouvons pas vraiment discuter d'un État appelé Israël qui détruit la Palestine, car il y a des groupes totalement opposés à l'examen de cette question, disant qu'Israël ...

Bien sûr, j'ai toujours été un partisan de la lutte contre l'antisémitisme en Europe, toujours dans mon pays. Mais maintenant, si je parle quoi que ce soit contre Israël, je suis antisémite. Et maintenant, ils recherchent une solution finale avec les Palestiniens, mettant fin aux Palestiniens.

@ 25 Alors, sera-ce qu'un Forum Social Mondial ne pourra pas se manifester sur ces choses?


3744

LE FORUM N'EST PAS POUR TOUS

@ 26 Alors on ne peut pas faire tout le Forum Social, ça ne peut pas être tout le monde

Il y a des gens qui, peut-être, ne peuvent pas être là, parce qu’ils conviennent que la société continuera à être capitaliste, que la société continuera à être patriarcale et que la société continuera à être colonialiste.

Peut-être avec un visage humain, peut-être plus domestiqué, mais comme le disait Leo, le capital financier et Francine, avec le néo-fascisme, le capitalisme montre ses dents en ce moment et quelles sont les caractéristiques:

C'est que le capitalisme pouvait avoir un visage humain quand il avait peur de ses ennemis Depuis la chute du mur de Berlin, le capitalisme n'a pas peur, et c'est pourquoi aujourd'hui nous avons ce dont nous parlons aujourd'hui, avec les étudiants de l'UNAM pour la demain, cette répartition inégale de la peur et de l'espoir dans le monde.


PEUR ET ESPOIR

Une grande partie de la population mondiale a peur et n'a aucun espoir. Il a peur de la guerre, de la violence, de la faim, de perdre son emploi, de ne pas trouver d'emploi, de l'employeur, de la sécheresse, de la nouvelle inondation, et il n'a pas beaucoup d'espoir que les choses puissent s'améliorer à l'avenir,

Et il y a une petite minorité qui semble avoir un espoir total. Ils peuvent avoir peur de la panique, mais ils n'ont pas peur de leurs ennemis, car ils ont l'idée de les avoir complètement désarmés, depuis la chute du mur de Berlin, alors il n'y a pas d'ennemis à eux.


DONNER ESPOIR

@ 27 Alors, nous ne pouvons pas donner de l'espoir aux opprimés qui n'ont peur que sans faire un peu peur aux oppresseurs qui n'ont que de l'espoir. C'est politique


SUJETS

Ensuite, le Forum social mondial du Mexique, j'espère, est un forum où ce sujet est un sujet, où les questions politiques anticapitalistes et anticoloniales, car il est important de dire que la concentration des terres, la destruction de la planète sont liées au capitalisme et le colonialisme, avec le racisme car, malgré tant de victoires du mouvement féministe, la violence contre les femmes et les féminicides augmente chaque année, car après tant de mouvements antiracistes et ainsi de suite ils suivent un génocide de jeunes noirs en périphérie ou de jeunes indigènes dans les Cauca en Colombie.

Pourquoi le capitalisme n'est pas soutenu sans le colonialisme et le patriarcat, sans considérer qu'il y a des gens qui sont sous-humains.


FORUM ET DÉSHUMANISATION DE L'AUTRE

@ 28 Le Forum Social Mondial doit aller chercher des sous-humains, il doit leur donner le mot et non le mot parce qu'ils l'ont, mais leur laisser un espace qui soit vraiment sous-humain.

Les femmes, dans une grande partie du monde, les peuples autochtones et afro d'une couleur légèrement plus noire quelles qu'elles soient, qui sont victimes de racisme.

Comme nous le disons, les corps racialisés ou sexualisés sont des corps qui n'ont pas la plénitude de l'humanité.

@ 29 Ainsi, la tâche principale d'un Forum social mondial est de restaurer l'humanité à l'humanité, c'est que nous pouvons tous enfin être humains

Nous sommes, depuis le 17ème siècle pour que quelques-uns puissent être totalement humains, une grande majorité est subhumaine

Vous imaginez les 15 000 Africains qui se sont noyés en Méditerranée, si c'était un peuple comme nous, il n'y aurait pas d'effondrement politique en Europe? Comment est-il possible que nous ayons laissé 15 000 de nos citoyens mourir, mais il y a des navires qui peuvent les sauver, mais ils ne les sauvent pas.

Parce que cela? Parce que ces gens ne sont pas des gens: ce sont leurs humains. Mateo Salvini a dit que les bateaux qu'ils apportent des migrants et des réfugiés sont des bateaux à bestiaux, c'est du bétail: ce ne sont pas des gens.

Ensuite, le Forum social mondial doit aborder la question de la déshumanisation de l'autre

et qu'avez-vous si des caractéristiques comme Francine parlaient de la question écologique. 
Et nous n'avons rien inventé: le Forum économique mondial pour la première fois les 5 menaces de Davos la semaine dernière sont toutes écologiques. Ils sont donc conscients qu'il y a un problème ici, qu'il n'est pas nécessaire de continuer avec des politiques développementalistes, des alternatives au développement doivent être suivies.

Comment allons-nous faire cela au Mexique maintenant.


4315

PROCESSUS POLITIQUE ET CIVILISATION

Maintenant, le Forum social mondial va être mondial, car il ne vient pas du Mexique, non.

Mais en même temps, le problème mexicain sera très très présent au Forum social mondial; Et à mon avis c'est bon de passer.

C'est bien parce que? Je pense que notre principal problème est le suivant: depuis les années 80, nous avons brutalement séparé les processus politiques des processus de civilisation

Les processus de civilisation sont les processus de l'avenir, de l'alternative des grandes questions du monde, de la justice sociale, d'une société digne de tous, de l'écologie, etc.

Dans les années 80, avec l'idée qu'il n'y avait pas d'alternative, les processus politiques se sont séparés des processus de civilisation.


POLITIQUE ET POLITIQUE DES PETITES VALEURS

Et c'est pourquoi les processus politiques vont commencer à être de petits processus de pensée, et c'est pourquoi les politiciens de notre temps sont petits, ils sont médiocres. Il y a des exceptions, bien sûr, c'est pourquoi au Mexique pour une raison quelconque, je pense que c'est une exception, en ce moment AMLO, mais c'est une exception qui confirme la règle. Les politiciens pensent petit, ils sont corrompus, faibles, pourquoi? parce que les processus politiques sont petits, les grands problèmes de civilisation sont en dehors, les alternatives ..


Le Forum social du Mexique doit ramener le processus de civilisation, et quand il amène le processus de civilisation, cette chose qui est évidente pour vous, le problème est évident, c'est que, comment nous séparons les processus politiques des processus de civilisation, nous avons ces conditions de cette moment dans le monde: il y a des valeurs et de la politique, mais la politique n'a pas de valeurs, et les valeurs n'ont pas de politique.

La politique n'a pas de valeurs et les valeurs sont dans la vie privée dans la vie communautaire mais pas dans la politique.

Ensuite, il y a la politique sans valeurs et les valeurs sans politique, il faut se remettre ensemble

et cela ne peut être qu'avec le processus de civilisation.


MEXIQUE CLÉ DES CONTRADICTIONS

Et ici, nous allons faire face à des problèmes dont nous devrions discuter

Je pense que pour le Mexique, et j'ai plus d'une minute, cela me semble fondamental

Je viens beaucoup au Mexique, évidemment que chaque pays est un condensé de contradictions mondiales. Le Forum social mondial, bien sûr, sera mondial, et c'est pourquoi il ne viendra pas du Mexique, mais le Mexique représente en quelque sorte aujourd'hui un nœud de contradiction très fort, très fort au sein du système mondial.


Ce qui se situe entre un modèle avec les institutions qui nous a fait sortir de la modernité capitaliste, colonialiste et patriarcale, c'est un modèle de l'État, le modèle des politiques publiques monoculturelles, disons monolithiques, et l'autonomie des communautés, comme au Mexique ont été représentés à plusieurs reprises, non seulement par les zapatistes, bien sûr, mais par d'autres groupes de peuples autochtones, qui ont d'autres façons de vivre leur vie, mais ils sont également organisés avec la valeur de la vie communautaire, depuis la base.

C'est pourquoi ce pays est peut-être le pays où il y a plus d'autonomie que ne le disent les urinateurs .

Aucun pays n'a une autonomie théorique comme Gustavo Esteban; vous le voulez ici, et ce n'est pas par hasard.


Je pense donc que nous allons faire face à ces contradictions au sein du Forum du Mexique. Pouvons-nous refonder l'État? Vendredi, nous aurons un grand débat à l'UNAM dans le groupe de Jon Milá sur cette question, pouvons-nous apprendre avec les gouvernements progressistes de la première décennie sur ce continent, ou allons-nous répéter les erreurs?


Et si nous répétons les erreurs, est-ce parce que nous sommes médiocres, stupides ou parce qu'il n'y a pas d'alternative?

Ensuite le Forum Social Mondial pour se concentrer sur le processus de civilisation, pour dire qu'il y a une alternative, et notre optimisme, en tant que Francine, je dis toujours que je suis un optimiste tragique, c'est-à-dire que je ne refuse pas de penser qu'il n'y a pas d'alternative, mais Je suis très conscient des difficultés.


UN AN

Je vois que vous avez un an à venir, il y a beaucoup de gens ici des groupes qui ont travaillé pour créer et construire le Forum social mondial, il n'y a pas beaucoup de temps et vous savez quand il y a peu de temps, @ 30 il y a des organisations qui vont essayer de contrôler le Forum social mondial,


SOCIOLOGIE DES ABSENCES

@ 31 Et le Forum Social Mondial doit suivre un principe: qui finance ne conditionne pas qui viendra, et de quoi nous discuterons, car si nous allons chercher des financements, mais avec des conditions, nous produirons, et mes étudiants que certains ici vous savez, ce que j'appelle la "sociologie des absences", c'est-à-dire que nous allons soulever de nombreuses absences; des questions dont nous devons discuter, mais que nous ne pouvons pas discuter. @ 32

Je me souviens très bien qu'à Nairobi, au Forum social mondial, on peut difficilement discuter de l'avortement, pourquoi de grandes parties de groupes et d'organisations ont été financées pour venir dans le sud par des organisations catholiques, c'est comme condition de financement que l'avortement n'a pas été discuté , c'est l'absence.

@ 32 Alors je suis plein d'espoir, mais nous aurons de l'espoir si nous mettons un peu de peur sur les puissants. Merci beaucoup

Applaudissements


4916

QUESTIONS OSCAR SUR LA MODIFICATION DE LA LETTRE DE PRINCIPES

Nous avons ici trois et trois expositions assez ustentielles sur le présent du forum, et quelques aperçus de l'avenir, et je voudrais profiter du mot avant qu'ils ne posent vos questions, profiter de la circonstance que j'ai le microphone pour poser une question aux panélistes,


@ 33 Ceux d'entre nous qui ont assisté aux réunions de Salvador Bahía, puis ici au Mexique avec le forum thématique sur la migration, où nous avons eu des réunions du Conseil international, ont demandé, même par écrit, ce qui est examiné par le groupe de facilitation du Mexique, le Lettre de principes

@ 34 Pourquoi il y a ceux qui considèrent qu'il est nécessaire de se conformer à ce que dit la lettre, sans considérer que chaque règle et chaque principe doivent être interprétés donc il y a des interprétations qui ont un peu à droite et d'autres à gauche.


DÉCLARATION

@ 35 Nous devons garder si l'unité dans la diversité, mais comment guider le forum non seulement vers une réunion et un échange de groupes, mais pour aller plus loin dans la formulation d'une déclaration opportune pour promouvoir, plus d'action qu'un échange pur de des informations

@ 36 C'est le genre de problème que nous avons alors, comment définir un nouvel objectif et comment vraiment mettre à jour après presque 20 ans ce qu'est ce forum.


VOIR LA LETTRE FSM? LETTRE DU MEXIQUE?

@ 37 Il a déjà été dit ici de mettre les mouvements sociaux sur ou avant les organisations

Eh bien, ce serait une de mes questions: que faisons-nous pour réviser, s'il y a lieu ou non de réviser, cette lettre de principes?

@ 38 Nous avons même parlé ici d'une possible lettre du Mexique qui donne un coup de pouce, et qui entraîne vraiment une nouvelle étape du forum.


5149

Oscar: eh bien, écoutons maintenant deux ou trois questions ;; Plusieurs questions, nous pouvons déjà donner un microphone. Veuillez vous identifier

FELIX

Felix de la Fondation latino-américaine pour soutenir les connaissances économiques populaires et le centre d'études stratégiques nationales.


J'ai cette question de cette considération, sans aucun doute que le Forum social a eu des contributions très intéressantes, et qui doivent être préservées et dynamisées, mais qui a participé à plusieurs d'entre elles, nous nous sommes retrouvés avec deux très grandes préoccupations, qui ont déjà été mentionnées à propos de Nous allons demander cela.


INTERCOMMUNICATION

@ 39 Celui que les différents engagements d'analyse et de propositions, comme cela s'est fait en parallèle, et on ne savait pas que des progrès avaient été réalisés dans les autres espaces: féminisme, écologie, économie solidaire, et il n'y avait pas de mécanisme ou de méthodologie , non seulement pour avoir informé, mais articulé et construit une réflexion stratégique à partir de cela, cela a été une très grande lacune.


APRÈS L'ÉVÉNEMENT

@ 40 Et l'autre, qu'à la fin du forum, rien de pertinent ne s'est passé, certains ici dans le cas du Mexique font un souvenir, mais ce que ce serait pour préparer le prochain événement, dans la plupart des cas.


UN THÈME

@ 40B Alors je crois et ne vous demande que l'inquiétude de ce que peuvent être les autres, si nous ne pouvions pas que l'un des Thèmes s'asseye sur ce que "comment réaliser précisément l'articulation de la construction collective des connaissances" sur les différents espaces de revendication et les désirs, qui donnent naissance aux organisations.


POUVOIR

@ 41 L'un et l'autre, alors que nous construisons le pouvoir, nous avons vraiment besoin d'avoir du pouvoir, et nous n'allons pas le faire, ni le faire avec les mêmes termes que le capitalisme, mais il y a déjà des preuves dans le cas de l'économie solidaire est conduire beaucoup à nous organiser en tant que consommateurs au moins dans le panier de base. Ce chaînon manquant qu'est la consommation, si on le prend de vous le verrez dans nos mains dans une grande partie de la vie, il est déjà très puissant.


Et l'autre est de construire une pensée stratégique, cela ne peut être exproprié par personne, mais ça doit être collectif

@ 41B Donc ma proposition est quelle possibilité il y aurait si nous concentrions l'effort entre autres, mais sur ces deux préoccupations, comment nous calculons et comment nous construisons plus d'éléments de pouvoir dans ce forum. merci


MIGUEL MANQUE DE CULTURE DU FORUM

Si je vois qu'il y a un manque de culture, parce qu'un Forum social mondial complet n'a pas vraiment été fait au Mexique, comment cela va-t-il se passer, nous ne le savons pas à Mexico @ 42, et le Forum social mondial est auto-organisé et tout en apprenant à s'auto-organiser Il y a beaucoup de désaccords.


@ 42B Cette idée de "l'unité dans la diversité" est une très jolie phrase, mais j'ai découvert il y a des années que l'invention de Lénine pour créer l'Union soviétique, puis les anarchistes ont découvert que dans cette phrase, beaucoup d'autoritarisme était mis. L'expression unité dans la diversité n'aide pas beaucoup, et en ce sens, nous devons reconnaître que si nous voulons trouver dans ce Forum social mondial différents courants,


Je suis tout à fait d'accord avec ce que les représentants du Conseil international ont dit en quelque sorte ici. Il me semble en général, je suis déjà d'accord, @ 42C et bien que je connaisse l'autre partie du Conseil international et ceux qui pensent que oui vous pouvez rêver beaucoup de choses que nous pourrions faire, et quand nous allons à la réalité, et quand nous voyons la réalité de l'organisation, quand la question de "qui apporte le microphone" "qui connecte l'ordinateur" "qui fait l'appel" vient alors Ils crient beaucoup disparaissent. Ils veulent juste venir faire de grands discours, mais pour cela, vous devez vous frotter aux petits détails de l'organisation, et dans ce sens, vous devez éviter le drame, les s et les drames d'essayer d'imposer et de centraliser les choses.


30 minutes d'interventions diverses voir transcription ici http://openfsm.net/projects/pfsm20/pfsm20-insumo89-act-5feb20- others


122 04

122 04

OSCAR Allez, les commentaires auront le mot Francine


FRANCINE


(QUE FAIT À DAVOS)

@ 43 Merci pour toutes ces contributions très intéressantes. Je voudrais commencer par une petite réflexion. Vous savez quelle est la tâche du Forum économique de Davos; ce qu'ils font; ce qu'ils font à Davos, ce que font toutes ces personnes; est de construire un discours; un récit Ils construisent un consensus, et bien sûr il y a beaucoup de différences entre eux, mais ils s'accordent sur la ligne capitaliste, la ligne universelle. Il n'y a pas de divergence à ce sujet et chaque année, pendant 5 jours, ils discutent de converser en réfléchissant, et peu à peu, ils construisent ce discours, ce consensus.

La Banque mondiale fait de même, avec ses excellents rapports, chaque année un peu plus, et donc un consensus se construit sur tout le monde, ils sont d'accord,


@ 44 C'est ce que nous devons faire, bien sûr, il y a beaucoup de différences entre nous, ce n'est pas le problème, nous devons connaître ces différences, oui, mais nous devons construire une ligne, une chose que nous avons en commun, une chose à propos de que nous sommes tous d'accord avec les différences et divergences qui existent, cela me semble très important,


(LA LETTRE NE FAIT PAS DE DIFFÉRENCE ENTRE LA GAUCHE ET LA DROITE)

Et je le dis parce qu'en ce moment, nous avons un nouveau problème, il me semble et c'est un peu la question d'Oscar sur la lettre de principe

@ 45 Je pense que cette lettre de principes n'est plus utile, mais ce n'est pas si important, ce n'est pas si important.

@ 46 Ce qui s'est passé ces derniers mois, ce qui s'est passé en Bolivie, je vais en particulier: en Bolivie, il y a eu un coup d'État, et maintenant Carlos Mesa, le Camacho, l'admet, mais au moment du coup d'État, il y avait une partie de la laissé ce qu'il a dit "pas de succès". Pour moi, c'était une violation de la Charte des principes, car cette lettre dit que le premier article "nous sommes dans le forum et le forum est contre le néolibéralisme et ainsi de suite", mais ils ont accepté le coup d'État. Je l'ai mentionné deux fois la semaine dernière au Conseil international; personne n'a répondu; personne n'a réagi; Ils ne veulent pas savoir.


@ 47 Ensuite, il y a une partie des gens, certains au sein du Conseil international, qui ne connaissent plus la différence entre la gauche et la droite, et c'est un problème très grave, et c'est pourquoi je dis que le forum, si c'est un espace, est un espace de des espaces, c'est un espace pour tous les progressistes, tous à gauche, pas à droite, et il faut le savoir.

@ 48 et c'est dans ce contexte que nous devons construire une chose que nous avons en commun, avec toutes nos différences à nouveau


(CHEMIN DU COMITÉ DE FACILITATION)

@ 48 Et encore une chose très pratique avec toutes les questions qu'il y avait, il y a un comité de facilitation au Mexique, j'admire beaucoup le travail qui a été fait au sein de ce comité, ce n'était pas facile, car il n'y a jamais eu de décision du Conseil International, et toutes les Le travail qu'ils ont fait espérait un peu que le Conseil serait d'accord. Mais beaucoup de travail a été fait, sans savoir si ce sera utile, si ça va être accepté, dans ce contexte, j'ai beaucoup de respect pour le travail qui a été fait et il faut chercher


(INTERCOM)

La dernière chose que je veux dire: nous devons trouver une solution pour - je ne sais pas si je peux dire la communication - parce que ce qui se passe maintenant au sein d'un forum, il y a beaucoup de groupes qui viennent tous avec leurs problèmes, ont leurs séminaires, ateliers, leurs réunions, mais ils ne se connaissent pas: il n'y a pas de contacts entre les différents groupes, et c'est quelque chose que nous devons résoudre. @ 49 Nous pourrions le faire avec peut-être l'Assemblée de convergence au début du forum, pour que tout le monde sache où nous allons parler, avec un groupe de connexion, je ne sais pas avec un groupe de communication, je ne sais pas, mais c'est un point que nous aurions à discuter au sein du comité de facilitation , pour mieux articuler les différents, les différents problèmes au sein du Forum, afin qu'ils ne soient pas perdus. C'est un espace pour tout le monde, ils doivent se connaître et chacun doit savoir ce que les autres font et que nous devons résoudre.


12900

LEO

À PROPOS DU DIALOGUE

Je vais commencer par un problème qui a été avancé et qui est plus difficile, peut-être que le partenaire qui a pris la parole en dernier a posé une question qui pourrait nous donner la ligne directrice: il a dit: "Comment parvenir à une réciprocité de dialogue?" Je pense que c'est un apprentissage, que nous devons nous éduquer, orque à partir du moment où il s'agit du projet qui transcende notre propre culture, même qu'il y a je ne sais pas combien de langues, vouloir le peigne que je dois avoir raison est très relative. . @ 50 Notant que même au sein des conflits qui se sont produits, un environnement culturel se reflète beaucoup. Connaissant le Mexique depuis les années 1970, cela me rappelle beaucoup de choses, qui sont par exemple différentes de la culture brésilienne. La culture brésilienne évite les conflits, les affrontements en général, avec ses exceptions, peut-être, nous enquêterions sur l'indépendance du Brésil dans l'histoire. Nous le comparons avec le mexicain. Nous voyons aussi, comment est-ce,

C'est-à-dire qu'il ne s'agit pas d'aller pour les gens, de dire que je suis ton ami, ou que je suis ton adversaire, ta critique en tant que personne, mais ce serait un dialogue, qui en partie de raison à l'autre, si l'on se sent comme ça, en une partie le contredit, c'est comme ça que je dis toujours, je ne peux pas dire que Poutine est 100% bon ou 100% mauvais, si je vois ce qu'il fait en Syrie avec tout ça, c'est un impérialiste, si je vois sa position dans L'Ukraine est différente.

@ 51 En tout pour clarifier et ne pas profiter du principe du consensus, et ce serait très mauvais de bloquer les décisions Il y a des situations et elles ont existé ainsi ici aussi, dans ces circuits, où presque tout le monde était d'accord, et on a dit "je suis contre" , pour cette raison, il n'y a pas de consensus ", et avec cela tout a déjà été rompu, une articulation, dans la création d'une culture d'interculturalité dans la communication serait très importante.

(...)

COMMENT CONSTRUIRE DE L'ÉNERGIE

Deuxième point qui a été touché: cela me semble fondamental, que quelqu'un ait demandé comment on construit le pouvoir. Le pouvoir n'est pas d'être président de la République ou quelque chose de similaire, mais @ 52 le pouvoir de notre unité ce qui se forme à travers ce dialogue difficile. Cela doit être externalisé et ne peut être externalisé qu'en essayant des actions.


Avant de venir ici, j'ai reçu un appel pour une journée internationale de lutte anti-impérialiste du 25 au 31 mai 2020. Évidemment, il y a un fondement idéologique, il existe des organisations extrêmement grandes et importantes, comme la Via Campesina, comme l'Assemblée internationale des Peuples, la journée continentale avec la démocratie, et pourrait être plus, mais @ 53 pour y participer, au titre même si c'est un procès, pour former le pouvoir, pour former un bloc qui a la capacité d'aller vraiment à l'encontre de l'absolutisme du puissant, nous devons discuter, nous devons nous réunir, au niveau national et en alliance avec les autres,


@ 54 C'est là que je pense que la question de la lettre est aussi. Je ne pense pas que la lettre ne devrait pas être rejetée, c'était une base, en passant, qu'elle n'était pas le document fondateur du Forum social mondial, mais a été écrite après le premier Forum social mondial à Porto Alegre. Cette lettre devrait être très, très vivante, très provisoire, et en même temps essayer de donner le volant de voir qui recueille les différentes opinions, et peut-être, à un moment donné, elle est présentée avec quelque chose de plus définitif, jusqu'à la prochaine fois.


Je pense que nous aurions besoin que cette communication ait été parlée de la critique à cause du forum parallèle, a déclaré Félix, c'est pour ignorer ce problème, si dès le début, nous intercommuniquions des thèmes: la paix à la même table avec la lutte contre le changement climatique , le système social avec l'écologie, etc. etc. @ 55 Je crois qu'en forçant les blocs qui se sont formés à communiquer et en tant que facilitateurs d'un dialogue, les organisateurs du Mexique font plus de tables publiques et pas seulement auto-organisées. C'est ma proposition merci


13759

BOVENTURE

Merci beaucoup à tous et à toutes, ce débat est très riche, je suis sûr qu'il y a beaucoup d'autres préoccupations, là-bas qui n'ont pas pu s'exprimer, mais il me semble que l'atmosphère est bonne pour que le débat se poursuive.

@ 55B J'essaierai d'être assez constructif et pragmatique dans les choses qui peuvent être faites, car nous sommes à un an de l'organisation du forum, et pour moi le Forum Social Mondial du Mexique est crucial.

@ 56 Si le Forum social du Mexique échoue, ce sont les funérailles du Forum social mondial. Ce que je dis est fort, mais nous ne pouvons pas supporter un échec du Mexique, avec toute la créativité de cette société, donc pour cela nous ne devons pas faire d’erreurs s’il vous plaît (13910 ML), et nous devrons faire attention à organiser, ce c'est comme s'occuper d'un enfant, s'occuper d'une maison, ce qui est très important pour que ce forum réussisse


Deux ou trois idées qui me semblent importantes


(PREMIÈRE PROPOSITION: NE PAS SUIVRE LA RÈGLE DE CONSENSUS AU COMITÉ DE FACILITATION)

@ 57 Le premier est que vous, Mexicains et Mexicains, vous considérez désormais comme les propriétaires et les propriétaires du Forum social mondial du Mexique. Vous êtes les propriétaires de ce forum, vous en êtes responsable.

@ 58 Les propriétaires sont propriétaires d'un bien commun. Ce dont il faut s'occuper, ce n'est pas un propriétaire privé avec une logique privatiste.

@ 59 et c'est pourquoi beaucoup "d'égoïsme" (?) Des organisations doivent être retirées avec soin, si avec beaucoup de conversation, mais elles ne doivent pas suivre la norme consensuelle.


@ 60 Le consensus… Qui travaille .. certains collègues autochtones sont ici, j'ai travaillé de nombreuses années avec les peuples autochtones, je suis très favorable au consensus. Mais vous savez comment un consensus se construit: ce sont des heures, des jours, partager des vies pendant longtemps, pour que le consensus ait du sens.


Maintenant, aller à une réunion où nous sommes deux trois heures, puis dire "il y a consensus" est faux; C'est une fraude, c'est un moyen de boycotter les réunions, de boycotter les décisions;


@ 61 Nous devons aller avec l'engagement que nous avons tous, avec des solutions majoritaires.

Parfois nous perdons, parfois nous gagnons, mais nous devrons l'être, et nous n'entrons pas dans cette idée de droit de veto.

Autrement dit, s'ils ne sont pas d'accord avec moi, il n'y a pas de consensus, et je pars


@ 62 Parce que c'est ce qui s'est passé avec le Forum social mondial, et ça ne peut pas continuer: les gens votent de manière très simple, parce que nous ne remettons pas, nous voulons le consensus de tout, même au conseil du Conseil international il y a une idée: " dans le forum, c'est le consensus ».


Les gens votent avec leurs pieds: ils ne viennent pas ensuite, et c'est ainsi que nous avons perdu beaucoup de monde: pourquoi y aller? parlons, alors rien n'est décidé, rien ne se passe plus tard, alors il faut avoir l'idée que nous allons de manière organisationnelle,

@ 63 bien sûr c'est nécessaire si nous sommes ici pour cette raison en articulation avec le Conseil International, mais s'il vous plaît, le Conseil International n'a pas de conditions éthiques pour avoir beaucoup de pouvoir en ce moment, car il n'a pas de représentativité

Le Conseil international, et j'en fais partie, est une institution très déficiente dans sa représentativité.


Ensuite, l'une des deux choses:

@ 64 Et certains ont proposé de mettre fin au forum, et le conseil international

Je le défends, avec des documents au Conseil international, qui étaient des minorités, mais qui sait à l'avenir,

@ 65, c'est qu'il existe un processus de renforcement de la représentativité d'un Conseil international.


Par exemple, j'ai proposé que chaque comité local qui organise un Forum social mondial dispose immédiatement de 20 à 30% des places au Conseil international, pour cela et les suivants, afin que nous puissions renouveler le Conseil international

@ 66 Mais il y a des gens qui veulent perpétuer, et veulent contrôler ce qu'il y a, pour le contrôler, il semble qu'il n'y ait pas beaucoup de choses (rires) ce qui est ridicule d'ailleurs non? c'est donc un egotrip en quelque sorte,

Je pense que ce n'est pas qu'il oublie le conseil international, c'est qu'ils se battent pour un meilleur conseil international et ici la deuxième proposition


(DEUXIÈME PROPOSITION EXAMINE LE CONSTITUANT DU FORUM ET CHANGE LE CONSEIL INTERNATIONAL)

14338

@ 67 J'aurais l'audace de suggérer au Comité de facilitation du Mexique ce qui, selon moi, n'a besoin de l'autorisation de personne pour cela, que ce Forum social mondial du Mexique a un pouvoir constitutionnel, est constitutif, c'est-à-dire qu'il peut proposer des changements dans la Charte de principes, Le Conseil international peut proposer des changements, il peut proposer la création d'autres conseils, assemblées dont je parle Leo, c'est-à-dire qu'il peut proposer le contraire


@ 68 J'ai l'audace d'avoir le Forum social entre les mains pour le sauver

@ 69 Comme je l'ai toujours dit: le Forum social mondial a plus besoin du Mexique que du Mexique du Forum social mondial (applaudissements)


(TROISIÈME PROPOSITION PLUS DE REPRÉSENTATION DES PEUPLES ORIGINAIRES)

Ensuite, il y a une troisième idée et il est important

Ce comité de facilitation a une grande responsabilité et doit être aussi inclusif que possible

@ 70 Il ne m'est pas venu à l'esprit qu'au sein du comité de facilitation, nous n'avons pas de peuples autochtones très présents,

Ce n'est pas une personne semblable aux peuples autochtones, non pas parce qu'ils sont représentatifs de la qualité et non de la quantité. Ils sont représentatifs car le colonialisme n'a pas réussi à tous les exterminer et c'est pourquoi plus ils sont petits, plus ils sont représentatifs

Ils sont si importants au Mexique qu'ils sont si importants dans le monde aujourd'hui au Canada, au Mexique, en Nouvelle-Zélande, au Brésil, en Équateur, ils doivent être très actifs au sein de ce conseil.


(QUATRIÈME PROPOSITION SUR LE FORUM PARALLÈLE POSSIBLE)

Quatrièmement, également pragmatique, pour être inclusif et il est important qu'ils le soient, je serai très prudent, mais je veux vous dire que les conditions actuelles du Mexique, les conflits et la polarisation que je remarque les conflits qui sont là dans la société,

@ 71 si vous ne faites pas attention, un Forum social mondial parallèle se tiendra à un moment donné.

Et ce ne serait pas la première fois: à Mumbai en 2004, nous en avions deux, et je suis heureux de faire partie des rares personnes invitées aux deux (rires)

Il venait juste de traverser la route, de l'autre côté se trouvaient les mouvements sociaux qui avaient été considérés comme exclus par les 5 partis communistes indiens qui nous avaient aidés à former le Forum social mondial à Mumbai.

Alors évitez, car il y a des forces ici, des groupes autonomistes très forts au Mexique qui vont organiser un Forum social mondial alternatif, et ils vont voler des gens, ils vont prendre beaucoup de gens, puis faites attention à cela.


(CINQUIÈME PROPOSITION INCLUSION DE GAUCHE)

@ 72 Cinquième place: l'inclusion dans les critères d'inclusion, c'est exactement ce que Francina a dit: inclusion maximale dans une perspective de gauche, maintenant nous devons définir ce qu'est la gauche.

Et d'un autre côté, il faut penser que pour beaucoup de gens, la gauche peut être laissée mais ne veut pas être nommée comme telle. Essayez de parler dans une communauté rurale, indigène et paysanne qui est partie: ils ne savent pas, ils ne sont pas intéressés, et certaines choses sont dites et ils disent la même chose qu'ils m'ont dit plusieurs fois sur le socialisme: c'est un piège blanc, c'est un autre piège blanc

Parce que la gauche officielle du Mexique a été raciste (applaudissements), elle a été sexiste, il n'est donc pas surprenant que, pour être à gauche, je reformule, en accord avec Francine, dans la lutte

Nous devons être très prudents avec les agendas des organisations, car il y aura beaucoup d'infiltrations. Je pense qu'en ce moment un soft putsch est en train de se préparer contre AMLO, je veux vous dire, c'est la gravité de ce que je vois


Si vous allez voir un Forum Social Mondial, il y a beaucoup d'infiltration, il y aura des provocateurs qui seront autour, je ne sais pas ce qui se passe à l'UNAM, mais je veux vous dire que je n'aime rien voir beaucoup de cagoulés occuper des facultés

J'ai vu en Colombie, lorsque nous avons jeté les capots du chômage civique, ils étaient payés par la police. attention! La gauche n'a pas le monopole de la rue, l'extrême droite sait très bien gérer la rue.


Alors le social mondial sera une grande manifestation, mais attention, ne sois pas naïf, ne sois pas naïf dans le sens où tu vas en discuter avec nous, j'ai vu que la polarisation au sein du comité de facilitation est déjà grande, il y a des gens qui Ils se sentent marginalisés, peut-être avec des raisons.


Mais attention, évitez que ces divergences soient les divergences qui permettent à l'infiltration d'entrer dans les organisations

@ 73 Toujours rechercher un certain consensus après discussion, si possible


(SIXIÈME PROPOSITION PLÉNIÈRE ET DÉCLARATIONS FINALES PLUS)

Enfin @ 74 ne fait pas les erreurs que certains "basisme" dans le Forum Social Mondial, et Leo a dit un peu qui, à ma connaissance, ont dégagé une grande partie de la visibilité du Forum Social Mondial, qu'est-ce que c'est: quand nous avons commencé le Forum Social Mondial , il y a eu des séances plénières avec beaucoup de gens, 20 000 personnes, et bien sûr, il faudrait les inviter, plusieurs fois des hommes blancs, etc. et évidemment vous devez éviter cela, sinon nous ne pourrions plus le faire, mais c'est l'idée d'une communauté

@ 75 il y avait des gens qui étaient des porte-parole disent, de diverses préoccupations mais tous ont entendu et ont créé un certain consensus narratif

Nous passons à l'idée que nous devons minimiser les sessions plénières, fragmenter le maximum, opter pour l'autogestion et des sessions plus parallèles: richesse et normes de discussion et zéro communication entre elles . @ 76; Il y a donc des ghettos communicatifs au Forum social mondial, qu'il faut éviter.


Je pense que nous devrions revenir aux sessions plénières qui remplissent le Zocalo. Ils peuvent être globaux sans être locaux, ça doit être transescalaire dans ce sens

Donc, je pense qu'avec cela, nous pouvons avoir la capacité d'aller de l'avant.


@ 77 Une chose qui m'a beaucoup frappé, c'est le partenaire qui a dit que "le Forum social finit rien ne s'est passé": c'est la plus grande frustration


En 2003, au sein du Forum social mondial, nous avons créé une chose appelée l'Université populaire des mouvements sociaux. Nous avons organisé des dizaines et des dizaines d'ateliers @ 78. Nous concluons que nous devrons toujours nous terminer par un acte public et une certaine déclaration politique pour le pays, et cette idée d'une déclaration publique forte et énergique a aidé à changer les politiques des endroits où nous étions.


@ 78B C'est avec cela que, récemment à Fortaleza, nous avons décidé, avec une déclaration publique de dénonciation des soi-disant «zones de sacrifices» qui sont des mégaprojets, où les gens sont massacrés avec punition, avec expulsion, que ce projet sera achevé dans un Dans ce cas, dans un autre cas, des règles environnementales vont être mises en place pour protéger les gens et évidemment payer les dommages qui, jusqu'à présent, en tant qu'autochtones comme descendants d'Afro, étaient des gens qui étaient subgents dans ce que nous appelons la «zone sacrificielle»

"

Nous devons être dans ce forum attentifs à la prolifération des zones de sacrifice, peut-être aussi au Mexique et pas seulement au Mexique.


@ 79 Donc, il me semble qu'il y a un énorme potentiel pour ce forum. Si ce forum parvient à être un nouveau départ. Ce n'est pas une pause, c'est de tout recommencer, car le monde a aussi beaucoup changé depuis 2001


Donc, si nous le faisons, je suis sûr que nous aurons un grand succès ici, et vous pouvez compter sur toute la disponibilité des gens, je ne dis pas de tout, mais des gens du Conseil, du moins ce qu'ils sont ici, j'en suis sûr.


Ce document (que Mauricio a donné) que je vais faire passer au Conseil International pour qu'ils le regardent, l'analysent, et je m'engage à y répondre par écrit, je suis sûr que Leo le sera et Francine aussi; nous avions été ensemble dans de nombreuses luttes


Alors, ose! Faire avancer pourquoi les conditions sont bonnes, mieux le Mexique en ce moment: ou un pays qui a toujours été loin de la vague progressive de la première décennie, nous ne devons pas faire les mêmes erreurs que les autres, comme l'autre débat je ne sais pas comment nous allons faire au Mexique, mais en tout cas, c'est un lieu propice pour discuter du processus de civilisation.

Et je vais vous dire sur ce continent, il n'y a pas d'autre pays où cela puisse se faire maintenant, saisissez l'opportunité, car en 2022 24 26, il est peut-être trop tard.

Merci beaucoup


Applaudissements

15455

OSCAR

Eh bien, pour des raisons de temps, nous devrons partir d'ici et la réunion et les commentaires me diront comment nous attendons que ceux qui ont été attentifs aux appels, continuent à avancer dans le groupe de facilitateurs, @ 80 bien qu'il y ait une différence comme indiqué ici, Nous chercherons des moyens d'avancer dans l'organisation.


Il y a des raisons impérieuses de profiter de l'opportunité qui se fait au Mexique, nous avons continué à essayer de faire le meilleur moyen possible de gérer

Donc, le 15 il y a une réunion de réseau, et où et à quelle heure, et nous nous réjouissons de votre présence, nous remercions tout le monde pour leur présence, et les panélistes pour leurs présentations merci

Applaudissements