• event2017 forum social sur le nucleaire france

Wiki modificadas recientemente October 8, 2017 por facilitfsm


 404-Logo_FSM-AN_Final_HR-300x111.jpeg

 http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/

 http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/programme/

accompagnement en ligne 

http://openfsm.net/projects/france-et-fsm/franceetfsm-act404-accompagnement-en-ligne-forum-social-antinucleaire-paris 

Séances plénières :

Le FSM débutera le jeudi 2 novembre matin avec une plénière à laquelle participera (par conférénce video) M. Naoto Kan, ancien premier ministre du Japon durant la catastrophe de Fukushima, et désormais antinucléaire.
Ce Forum sera aussi l’occasion d’entendre des témoignages de travailleurs du nucléaire, lors de la plénière du vendredi à 16h30 avec des travailleurs du nucléaire français, des ex liquidateurs de Tchernobyl et de Fukushima, des travailleurs dans les mines d’uranium du Niger, des victimes des catastrophes nucléaires, des témoins des luttes anti nucléaires en Inde, en Turquie, en Russie, en Amérique Latine.
La plénière de clôture se tiendra le samedi après-midi : Bertrand Meheust concluera avec relation entre science, nucléaire et société et un point particulier sera fait sur la mise en place du réseau international anti-nucléaire en présence pour ce Forum d’européens (allemands, anglais, autrichiens, belges, espagnols, finlandais, français dont un polynésien, russes, suisses) d’asiatiques (japonais, indiens, turcs) d’américains du nord (Etats-Unis) et du sud (argentins, boliviens, brésiliens), d’australiens.

Ateliers :

Une trentaine d’ateliers sont prévus, ils aborderont les thèmes suivants :
1. Etat du nucléaire dans le monde (décliné en question des traités, EPR, etc…)
2. Exploitation de la nature et des hommes (la question du produit et de l’emploi, extractivisme, nucléaire et climat…)
3. La question de l’arrêt du nucléaire
4. Legs du nucléaire, les questions insolubles : démantèlement et déchets.
5. Vivre avec ?
6. Comment créer un réseau mondial antinucléaire ?

Un certain nombre d’ateliers présenteront des films ou extraits de films. 

 http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/informations-pratiques/

Le Forum se déroulera à la Bourse du Travail de Paris.Les salles entièrement à notre disposition sont sur trois sites proches de la place de la République(3 rue du Chateau d’Eau, 67 rue de Turbigo et 29 Boulevard du Temple, voir plan ci-dessous). 

http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/comites-et-soutiens/ 

 

INFORMATION SUR LE FORUM SOCIAL THEMATIQUE SUR LE NUCLEAIRE

 [......]  Au sein du « processus FSM » les Forums Sociaux Thématiques, de portée géographique variable, sont alors une nouveauté qui le dynamise encore plus. Ils commencent à se multiplier, en répondant à la nécessité de concentrer les « espaces ouverts » sur des luttes spécifiques, de façon à pouvoir avancer de façon plus approfondie, plus précise et plus détaillé dans le lancement d’actions concrètes.

Je vis personnellement une de ces expériences, avec les Forums Sociaux Thématiques sur le nucléaire, qui rassemblent ceux qui, dans différents pays, luttent pour un monde sans bombes atomique ni centrales nucléaires.

A partir de propositions faites dans des activités du FSM de 2015 à Tunis, s’est tenue à Tokyo, un an plus tard, le premier Forum Social Thématique contre l’utilisation civile et militaire du nucléaire. Il a été fait, dans ce Forum, un appel pour la construction d’un réseau mondial anti-nucléaire. Donnant suite à cet appel, un deuxième Forum de ce type et autour de ce thème a été réalisé, encore en 2016, à Montréal, en tant qu’activité du Forum Social Mondial de cette année. Ses participants ont rédigé alors une déclaration qui explique de façon didactique pourquoi nous devons être contre le nucléaire. Les organisations anti-nucléaires françaises discutent maintenant la proposition de réaliser un troisième Forum Social sur ce thème en Europe en novembre 2017.

La France est l’un des pays qui ont réalisé beaucoup de tests avec des bombes atomiques pendant la Guerre Froide, en contaminant avec de la radioactivité des vastes territoires. Elle possède un grand arsenal de ces armes, qui menacent, avec d’autres stocks égaux ou supérieurs possédés par d’autres pays, la continuité même de la vie sur la Terre. Elle est aussi le pays le plus nucléarisé au monde, avec 75 % de son électricité produite par des centrales nucléaires. La possibilité d’accidents comme ceux de Tchernobyl en Russie et Fukushima au Japon est le grand cauchemar du pays, ainsi que le problème non résolu du destin à donner aux tonnes de déchets radioactifs qui s’y accumulent.

Alors, l’une des caractéristiques de la lutte antinucléaire française est exactement sa fragmentation. Les organisations qui agissent dans ce domaine ont des difficultés à s‘entendre entre elles, pour pouvoir s’unir, ce qui les affaiblit face à un ennemi commun très puissant. Un Forum Social Thématique réalisé dans ce pays - et ce sera encore mieux s’il s’étend à l’Europe – aura un rôle très important. 

Dans la dynamique lancée dans la discussion du Forum Social Thématique en France, j’ai été récemment en mesure de contribuer avec des notes sur mon expérience dans l’organisation de Forums Sociaux de différents types et niveaux. J’ai pris en compte que la plupart des ceux qui organisent ce Forum n’ont pas participé de Forums Mondiaux, ne sont pas habitués aux nouveautés de l’organisation des Forums Sociaux - une « invention politique », dans l’expression créé par un de nos camarades – et n’ont pas nécessairement une grande connaissance du contenu de la Charte des Principes du FSM. J’enverrai avec plaisir ces notes à ceux qui considèrent, comme moi, qu’il vaut la peine de multiplier les Forums Sociaux dans le monde, pour donner toujours plus de consistance au « processus du Forum Social mondial ».

27/09/2016

INFORMACAO SOBRE O FORUM SOCIAL TEMATICO SOBRE O NUCLEAR 

[.......]    Dentro do “processo do FSM” os Fóruns Sociais Temáticos, com área de abrangência geográfica variável, são então uma novidade que o dinamiza ainda mais. Eles começam a se multiplicar, respondendo à necessidade de focar os “espaços abertos” em lutas especificas, de forma a poder avançar com mais aprofundamento, precisão e detalhe no lançamento de ações concretas. 

Eu estou vivendo pessoalmente uma destas experiências, com os Fóruns Sociais Temáticos sobre o nuclear, reunindo aqueles que, em diferentes países, lutam por um mundo sem bombas atômicas nem usinas nucleares. 

A partir de propostas surgidas em atividades no FSM de 2015 em Túnis, foi realizado em Tóquio, um ano depois, um primeiro Fórum Social Temático contra o uso civil e militar do nuclear. Nele se lançou um apelo pela construção de uma rede mundial antinuclear. Dando seguimento a esse apelo, um segundo Fórum desse tipo e em torno desse tema foi realizado, ainda em 2016, como uma atividade no Fórum Social Mundial de Montreal. Nele emergiu uma Declaração que explica didaticamente porque é preciso ser contra o nuclear. Agora, organizações antinucleares francesas discutem a proposta de realizar um terceiro Fórum Temático antinuclear na Europa em novembro de 2017

A França é um dos países que fizeram mais testes com bombas atômicas durante a Guerra Fria, contaminando com radioatividade grandes territórios. Ela dispõe de um grande arsenal dessas armas, que ameaçam, com outros arsenais iguais ou maiores de outros países, a própria continuidade da vida na Terra. Ela é também o país mais nuclearizado do mundo, com uma matriz energética em que 75% da sua eletricidade é produzida por usinas nucleares. A possiblidade de acidentes como os de Chernobyl na Rússia e de Fukushima no Japão é o grande pesadelo do país, assim como o problema ainda não resolvido do destino a dar às toneladas de lixo radioativo que nele se acumulam. 

Ora, uma das caraterísticas da luta antinuclear francesa é exatamente sua fragmentação. As organizações que agem nesse campo têm dificuldade em se entender entre elas, para poderem se unir, o que as enfraquece diante de um inimigo comum poderosíssimo. Um Fórum Social Temático realizado nesse país – e será ainda melhor se ele se ampliar para o espaço europeu – cumprirá um papel relevantíssimo. 

Dentro da dinâmica lançada na discussão sobre o Fórum Temático na França, pude contribuir há pouco com o relato das experiências que vivi na organização de Fóruns Sociais de diferentes tipos e níveis. Levei em conta que a maioria das pessoas que organizam esse Fórum não participaram de Fóruns Mundiais, não estão habituadas às novidades organizativas dos Fóruns Sociais - uma “invenção política”, na expressão cunhada por um de nossos companheiros – e nem têm necessariamente um maior conhecimento do conteúdo da Carta de Princípios do FSM. Enviarei com prazer esse texto a quem considere, como eu, que vale a pena multiplicar Fóruns Sociais pelo mundo afora, para dar cada vez consistência ao “processo do Fórum Social Mundial”.

27/09/2016 Chico