• fsc rencontres citoyennes

Wiki modificadas recientemente March 21, 2014 por facilitfsm


Les Premières Rencontres Citoyennes de Kinshasa

«Le Citoyen Conscient et son destin»

Kinshasa, RD Congo, du 10 au 12 avril 2014

 

APPEL A SOUTIEN ET A PARTICIPATION

 

Sommaire

  • 1. Qu’est-ce les Rencontres Citoyennes ?. 1
  • 2. D’où vient l’idée d’organiser les Rencontres Citoyennes de Kinshasa ?. 1
  • 3. Pourquoi les Rencontres Citoyennes de Kinshasa ?. 2
  • 4. Quels sont les objectifs des Rencontres Citoyennes de Kinshasa?. 2
  • 5. Comment se dérouleront les Rencontres Citoyennes de Kinshasa?. 3
  • 6. Quelles seront les principales activités des Rencontres Citoyennes de Kinshasa ?. 4
  • 7. Avec quels moyens s’organisent les activités Les Rencontres Citoyennes de Kinshasa?. 5
  • 8. Quand auront lieu les Rencontres Citoyennes de Kinshasa ?. 5
  • 9. Qui pourra prendre part aux Rencontres Citoyennes de Kinshasa ?. 5
  • 10. A qui faisons-nous appel ?. 5
  • 11. Comment participer ? Comment organiser une activité ?. 5 

 

 

1. Qu’est-ce les Rencontres Citoyennes ?

Les rencontres citoyennes sont un véritable lieu de parole, de débats sur les évènements et actions de proximités. Elles mettent en avant le travail des associations de proximité dont les efforts semblent parfois ne pas être très connus. Elles sont un espace d’interaction avec les élus locaux et les représentants des entités territoriales décentralisées.

Elles sont un espace formation et de renforcement des capacités des acteurs associatifs engagés dans la promotion des valeurs de la démocratie, de la laïcité, de la Paix, etc.

Les Rencontres Citoyennes sont un moment d’analyse de contexte national et international afin de comprendre le lien entre le vécu quotidien dans les quartiers de Kinshasa et les décisions de toute nature prises au niveau international.

Les rencontres Citoyennes se caractérise par leur pluralité et par leur diversité. Elles ne sont ni confessionnelles, ni gouvernementales, ni partisanes. Elles se proposent de faciliter l’articulation d’associations de base et de mouvements citoyens engagés, tant au niveau local qu’international, dans des actions concrètes de construction d’une nouvelle société.

 

2. D’où vient l’idée d’organiser les Rencontres Citoyennes de Kinshasa ?

Du 17 au 20 janvier 2013, les organisations de la société civile congolaise, ont accueilli à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, la 6ème édition du Forum Social Africain. Ce Forum a été un moment important pour la vie du mouvement social africain en général et congolais en particulier. Il a connu la participation de plus de 3.000 personnes venues de plusieurs Organisations de la Société civile tant africaines, européenne que congolaise. Les associations des quartiers dites associations citoyennes ont été nombreuses. Pour beaucoup d’entre elles, c’était la première fois de participer à un événement d’une importance aussi capitale et de dimension continentale.

Face au défi de ne pas perdre les acquis congolais du 6e Forum africain dans un contexte marqué par l’accélération du Gouvernement congolais à réaliser plusieurs réformes d’ordre institutionnel touchant directement à la vie des populations, les animateurs des Commissions du Forum ont analysé les différentes formes d’actions qui devront placer les organisations de la société civile au-devant de la scène pour suivre et interpeller les politiques.

Les Rencontres se révèlent comme une réelle occasion pour les Organisations citoyennes de pouvoir renforcer leurs liens et mettre en place des stratégies cohérentes pour plus d’efficacités dans la mobilisation et le plaidoyer social. Un moment pour adopter des approches communes innovantes pour la promotion de la démocratie, des droits humains, de la justice sociale et économique, la protection de l’environnement, la promotion de la Femme et des jeunes, la Souveraineté alimentaire, la consolidation de la Paix, etc. 2

Ainsi le CENADEP et le Réseau PRODDES, parties prenantes du Forum Social Congolais, ont pris la ferme résolution de matérialiser, en collaboration avec les autres organisés éprises de valeurs de l’altermondialisme, l’idée des Rencontres Citoyennes de Kinshasa.

.

3. Pourquoi les Rencontres Citoyennes de Kinshasa ?

Le CENADEP et le Réseau PRODDES, ainsi que les organisations de base partenaires sont convaincus que la consolidation de la véritable démocratie en RDC passe par une appropriation de la gestion des affaires des quartiers et des communes par les citoyens et citoyennes qui apprennent et construisent ensemble le fonctionnement de la démocratie et de ses principes.

Le CENADEP et le Réseau PRODDES soutiennent que les associations de base, les associations et Comités de quartier, les organisations paysannes sont des véritables canaux grâce auxquels les populations peuvent apprendre le fonctionnement démocratique et la gestion de la chose publique locale. Elles sont et constituent le cadre de formation et d’émergence de nouvelles élites populaires appelées à entrer en interaction avec les élites classiques associatives ou partisanes ainsi qu’avec les institutions publiques et même à leur fournir de nouveaux cadres

Le CENADEP et le Réseau PRODDES sont d’avis qu’une association citoyenne ne peut participer activement au développement local que si elle est apte à se fédérer avec les autres associations de base au niveau des quartiers et des communes qu’elles partagent.

   Les Rencontres Citoyennes viennent répondre à ce triple souci du CENADEP et du Réseau PRODDES, ainsi que des organisations de base partenaire. Ainsi ces rencontres seront une véritable opportunité pour les associations de base de se rencontrer, d’échanger, de se former et d’agir.

Les associations citoyennes pourront sans complexe examiner minutieusement les questions liées au développement économique et social de la RDC, à sa sécurité, à son intégration, à la gestion de ses ressources naturelles, à sa démocratisation, à sa relation avec ses citoyens ; le rôle, la place et le sort des Femmes, la souveraineté alimentaire, les droits sociaux et économiques, l’Education, la Santé, la mobilité seront nécessairement au centre des débats en janvier 2014 à Kinshasa. Les associations et Mouvements citoyens congolais et des autres pays qui le souhaitent devront se mobiliser pour être présent à ce rendez-vous et en tirer profit. Ils doivent se mobiliser pour s’affirmer et se faire entendre et prendre en considération par les décideurs.

4. Quels sont les objectifs des Rencontres Citoyennes de Kinshasa?

Objectifs globaux

1. Contribuer au renforcement de la société civile à la base pour qu’elle joue un rôle actif dans la promotion de la démocratie et de la participation citoyenne au suivi et au contrôle de l’action publique en République Démocratique du Congo

2. Proposer des alternatives et des perspectives progressistes transformatrices et rassembleuses pour la concrétisation d’un état de droit en République Démocratique du Congo

 

Objectifs spécifiques

1. Développer un espace de Renforcement des capacités d’analyse et de réflexion des associations citoyennes ainsi que leur engagement à lutter contre les injustices et les inégalités,

2. Valoriser le travail de proximité des associations citoyennes auprès de la population, des partenaires au développement et des institutions publiques

3. Faire converger les pratiques d’animation, de sensibilisation, de mobilisation et de plaidoyer social des organisations citoyennes

4. Promouvoir et approfondir les valeurs communes de la démocratie participative, de l’économie sociale et solidaire, de la Laïcité et de l’alter mondialisme, de la citoyenneté, du Genre

5. Promouvoir l’engagement personnel des participants et la mobilisation collective des citoyens pour le respect de la dignité humaine en RDC

6. Mettre en place un cadre permanent d’échange et de renforcement des associations citoyennes et    lui doter d’une mission et des perspectives d’action

 

5. Comment se dérouleront les Rencontres Citoyennes de Kinshasa?

Les Rencontres Citoyennes de Kinshasa ne seront pas une trouvaille ou une rencontre ordinaire, ni un spectacle habituel, ni un simple atelier. Ils seront un lien de consolidation de la société civile à la base pour une lutte constructive contre tous les effets dévastateurs du tissu social. Il sera un lieu de dénonciation de la mauvaise gouvernance et des violations des droits économiques et sociaux mais aussi de construction des pistes de solution.

    Elles peuvent être comprises comme les rencontres de l’éducation à la citoyenneté et à l’action, qui auront une double portée formative et politique et qui vont réunir pendant 4 jours des délégués des associations citoyennes de la Républiques démocratique du Congo. Des associations qui oeuvrent quotidiennement dans les domaines de la justice sociale, la démocratie, les droits humains, la justice économique et sociale, l’école pour tous, l’éducation populaire, le développement local, l’action sociale, la consommation, l’économie sociale et solidaire, la lutte contre la corruption et l’impunité, la souveraineté alimentaire, l’accès à la culture, le développement du sport propre, etc.

Des associations de base des milieux urbain et rural engagées seront conviées pour partager leurs expériences en matière d’organisation, de mobilisation, des plaidoyers, de dialogue avec les autorités, etc.

Ces rencontres mettront aussi l’accent sur la mobilisation populaire en faveur des élections locales, de la transparence dans la gestion des entités et la passation des marchés publics, de la protection sociale, des droits des travailleurs, de l’économie sociale et solidaire, de la solidarité, de la Paix, de l’alimentation, etc.

Pendant les Rencontres Citoyennes, des conférences, ateliers, tribunes, assemblées plénières seront organisés en même temps que des expositions et des activités culturelles se dérouleront sur son site. Le but est de faire converger une multitude de formes d’expression vers la même finalité de renforcer les liens mais aussi de créer les conditions et les stratégies pour une mobilisation capable de produire le changement social.

Les rencontres Citoyennes débuteront par un Grand Rassemblement qui réunira plus ou moins 5.000 personnes. Pendant le rassemblement, les différentes organisations participantes prendront la parole et arboreront des messages clés liés au travail qu’ils font.

Ce rassemblement permettra aussi de sensibiliser et de mobiliser une dernière fois la population avant le début des activités.

Des centaines d’organisations et des dizaines de milliers de personnes venant des quartiers populaires et des villages sont appelés à intégrer les Rencontres Citoyennes et à en devenir à la fois les appelants, les promoteurs et les porteurs.

   Un Comité d’organisation fonctionnant à Kinshasa sous la Coordination du PRODDES et du CENADEP, en étroite collaboration avec le Forum Social Congolais et le Forum Social Africain, s’emploie à la connexion avec différentes dynamiques citoyennes et populaires, sur l’ensemble du pays. Ensemble, ils sont appelés à assurer une très large diffusion de l’information et une très large mobilisation des acteurs susceptibles de contribuer à la réussite du processus. Chaque dynamique engagée devrait avoir la latitude de mobiliser à son niveau les ressources nécessaires, étant entendu que nous devons absolument et avant tout compter sur nos propres moyens.

   L’architecture des Rencontres Citoyennes de Kinshasa comprend deux grands segments :

- Les axes thématiques autour desquels les différentes thèmes des Rencontres seront analysés et débattus

- Les moments de sensibilisation, de mobilisation citoyenne et de construction des plaidoyers par des associations et autres mouvements sociaux de proximité.

Les axes thématiques de débat seront variés et sont fixés en fonction des domaines et secteurs dans lesquels la population aspire à des transformations et des améliorations. Ainsi les axes thématiques devront permettre de faciliter l’expression des organisations citoyennes, tout en assurant de meilleures convergences entre elles. Ils doivent, en outre, permettre d’organiser de manière cohérente, l’espace des Rencontres Citoyennes.

Ainsi chaque axe thématique sera la convergence des sous-thèmes qui intéressent les participants :

1. Participation Citoyenne et Culture Démocratique : Élections, suivi et contrôle de l’action publique, Décentralisation, Autorité de l’Etat à tous les niveaux, Laïcité, etc

2. Droits économiques et Sociaux : Education et Ecole pour tous, Logement, Accès aux soins de santé et à la protection sociale, Droit à l’eau, Souveraineté alimentaire ; droits des Consommateurs; Economie sociale et Solidaire

3. Mondialisation et Coopérations entre les peuples : coopération Sud-Sud ; Rapports Nord-Sud; Lutte contre la Dette; aide Publique au Développement; Accords de Partenariats Economiques, etc.

4. Paix et sécurité : Règlement pacifique des Conflits ; Banditisme urbain;

 

6. Quelles seront les principales activités des Rencontres Citoyennes de Kinshasa ?

Etant un espace de rencontre, de débat démocratique d’idées, d’approfondissement de la réflexion, de formulation de propositions, de renforcement mutuel, d’échange d’expériences et d’articulation des organisations de base et mouvements citoyens, les activités suivantes sont préconisées :

- Débats Publics, échanges, Découvertes

- Ateliers de réflexion et de formulation des alternatives

- Ateliers méthodologiques ; Ateliers pratiques

- Concerts, ballets, sketchs et plusieurs manifestations populaires

- Expositions diverses

 

7. Avec quels moyens s’organisent les activités Les Rencontres Citoyennes de Kinshasa?

Chaque organisation, chaque individu ou groupe qui s’engage dans Les Rencontres Citoyennes de Kinshasa accepte aussi d’y mettre ses ressources humaines, matérielles, financières !!

   Les partenaires de la société civile congolais et du Forum Social Congolais pourront apporter leur soutien à ce moment exceptionnel dans la vie du mouvement citoyen congolais.

 

8. Quand auront lieu les Rencontres Citoyennes de Kinshasa ?

Du 17 au 20 janvier 2014 à Kinshasa.

 

9. Qui pourra prendre part aux Rencontres Citoyennes de Kinshasa ?

Toutes les organisations et mouvements de base, les organisations paysannes et villageoises peuvent participer dès qu'ils adhèrent à la Charte des Principes.( FSM-WSF ) Les citoyens qui n’appartiennent pas à aucune organisation peuvent aussi participer.

Les ONG, Syndicats et autres grands Mouvements de la Société Civile impliqués dans la promotion de la citoyenneté peuvent aussi participer mais sans noyauter ni prendre la place des organisations de la base et sans parler en leur nom.

Les institutions gouvernementales et les partis politiques peuvent participer simplement comme des observateurs. Les autorités politico-administratives et les parlementaires seront invités à participer.

 

10. A qui faisons-nous appel ?

Nous faisons appel à tous les mouvements citoyens, organismes de masse, campagnes et coalitions locales, à organiser avec nous les Rencontres Citoyennes de Kinshasa.

    Nous faisons appel aussi à tous les partenaires techniques et financiers de la société civile à appuyer financièrement et méthodologiquement les premières rencontres citoyennes de Kinshasa

11. Comment participer ?    Comment organiser une activité ?

- En envoyant un e-mail de demande de participation à l’adresse suivante : rencontrescitoyenneskinshasa  chez gmail.com

Pour Tout contact ou information supplémentaire :

1150, avenue Tabora, Commune de Barumbu

B.P. 14.582 Kinshasa I – R.D.Congo

Tél: + 243 (0)999911144 - +243 (0) 815032667

E-mail: rencontrescitoyenneskinshasa at gmail.com