• pfsm22 insumo10 fr

Wiki modificadas recientemente June 8, 2021 por facilitfsm


 EN - ES - FR

Intervention de Ian (Attac France) prévue pour le samedi 22 mai à occasion de la présentation de l'histoire du FSM par le CI

Comme Gus et d’autres l’ont rappelé à notre dernière réunion, le monde change, le FSM doit répondre à de nouveaux défis: l’évolution actuelle du capitalisme, la croissance des inégalités, la mondialisation de la finance, la fragmentation de la gauche,( la gauche en France ou ds le monde ?) la multiplication des champs des luttes sociales, et j’en oublie sûrement. Il y a des combats qui ont gagné quelques victoires et qui se font entendre auprès des nouvelles générations, l’anti-racisme, le féminisme ou encore l’écologie. Grace à beaucoup d’entre vous ici ces combats font partie de l’ADN même du FSM,@1 et il faut continuer à le rappeler que ce sont des combats que le FSM portent depuis ses débuts, mais on a aussi beaucoup à apprendre des nouvelles formes de mobilisation qui ont parfois mieux réussi que nous à défendre ces causes. Le FSM n’est d’ailleurs plus au centre de la solidarité internationale, d’autres formes de collaborations, de groupements et de coalitions associatives internationales, se forment en dehors de lui et s'en passent très bien. Le FSM serait il obsolète ? Malgré ce que beaucoup disent, surtout en Europe, nous sommes un petit groupe au sein d’Attac France à penser que non, et à être persuadé que Le FSM de par son ancienneté, son caractère international, l’imaginaire qui l’entoure et ses acteurs à encore un rôle à jouer auprès des peuples et des associations dans les crises à venir. II reste un outil incroyable d’échange, d’action et d'inspiration, mais nous sommes à un moment clé, il doit innover et s’adapter pour répondre à ce nouvel état de fait et ne pas devenir obsolète, inaudible ou anecdotique sinon il risque de disparaitre.

Bien sur comme l’a rappelé Francine, et plus largement le groupe réformateur, le débat entre le FSM "espace ou acteur politique" doit continuer, en effet de nombreux membre du CI le souhaitent et pensent qu’une reforme en ce sens est la clé du futur.@2 En attendant que la question soit résolue (ou pas) ce débat ne doit pas inhiber l’activité et les bonnes volonté d’autres sympathisants du FSM et membres du CI et l’empêcher de remplir les objectifs que la charte vise et permet.

Le FSM 2021 virtuel a apporté quelques pistes sur ce qu’il est possible de faire, et sur @3 ce que peut être le futur proche du FSM en dehors de ce débat; malgré ses défauts et son impact relatif cette édition a eu le mérite de nous démontrer deux choses. @4Tout d’abord, des nouveaux outils existent pour toucher plus de personnes, entre autre en dehors de notre public habituel, et le FSM les a peu exploités jusqu'à maintenant de façon efficace. Ensuite, il est possible de travailler au quotidien ensemble avec une équipe internationale pour construire qch de concret en peu de temps.

@5 C’est dans ce contexte donc qu’un petit groupe s'est retrouvé après le FSM 2021 dans la volonté de maintenir une continuité dans le processus du forum. Ce processus continu pourra avoir plusieurs objectifs, bien que cela reste à discuter, je résumerai ça en deux grands objectifs 

1/ S’organiser, se solidariser et renforcer la visibilité du FSM pour faire des @5B forums présentiels des moments internationaux forts et importants aux niveaux populaire et médiatique.

Tout abord celui de tisser des liens, de renforcer les outils de com et la visibité du FSM pour faire des prochains forums présentiels des moments internationaux forts et importants au niveau populaire et médiatique. Nous voulons reprendre le dialogue avec des groupes ou des luttes qui ont un lien historique avec le Forum mais qui @6 par la force des choses s’en sont éloignés. Nous voulons renforcer notre lien avec les mouvements populaires et la société civile d’Asie, d’Afrique et d’Océanie, qui sont bien moins représentés que les Sud Américains et les Européens, et créer du lien avec la jeunesse pour que l’événement du Mexique et les suivants soient des moments forts de rassemblement des luttes internationales. Il n’y a pas de solution miracle, il faut tisser des relations de confiance, et cela demande du temps mais aussi de construire des projets en commun. Nous voulons aussi faciliter @6B le lien entre les forums, qui comme l’a dit Felix, sont parfois peu connectés. @7 Nous perdons beaucoup de notre production et de nos moyens de communication d'un forum à l'autre. Il faut donc créer des outils pour faciliter la transition entre un forum et un autre, augmenter notre force de frappe communicationnelle, mieux organiser et renforcer nos outils de communications, créer des archives et les lier à des mots clés pour inonder le web de nos luttes et les sortir de l’invisible afin de remplir d' images de victoires et de possibles l'imaginaire des peuples.  

2/ Échanger et lutter contre l’hégémonie culturelle du néo-libéralisme et ses retombées

Il ne faut pas seulement nous rassembler, il faut aussi être actif ensemble, le FSM est l’un des mieux placés pour s'opposer au "néolibéralisme (et surtout à ses retombées après plus de 30 ans d'hégémonie) et à la domination du monde par le capital et toute forme d’impérialisme". @8 La charte à ses défauts, mais, malgré nos débats, elle est profondément politique puisqu'elle est claire sur une chose: elle se prononce contre le capitalisme, le patriarcat, le néo-libéralisme, l’impérialisme, et l’extractivisme partout dans le monde. Voila donc le second objectif de ce processus continu selon moi: montrer, malgré ce que certains nous martèlent, que bien entendu une alternative existe au système inégalitaire et écocidaire dans lequel nous vivons et qu’"un autre monde est possible". @9 Nous sommes nombreux à nous "employer à bâtir une société planétaire axée sur l’être humain" et la Planète et il faut le montrer.@10 Davos ou encore le G20 ou le G7 communiquent tous les jours sur leurs réseaux sociaux et sur leur site sans engager leurs participants, alors pourquoi pas nous ? Notre monde aujourd’hui se fabrique jour après jour, notre imaginaire aussi, et non pas une fois tous les deux ans. @11 Des compromis éditoriaux, sans ajouter de la confusion dans notre message, sont possible avec quelques règles simples et un peu de bonne volonté. C'est en partie notre responsabilité d'accompagner au quotidien et armer de connaissances les petites filles et les petits garçons partout dans le monde qui ne comprennent pas pourquoi le monde est injuste. Il faut leur dire qu’elles/ils ont raison de s’indigner, leur montrer qu’on peut lutter au quotidien pour améliorer ses conditions de vie et celles des siens et que, si on choisit cette voie, on ne lutte pas seul.


Voilà donc les nombreux objectifs et quelques exemples de ce que pourrait être le processus continu. Alors oui tout cela on l’a toutes et tous dit et voulu à un moment ou un autre et clairement ça ne va pas être facile, d’ailleurs jusqu'à aujourd'hui on a eu beaucoup de mal à le faire. Nous espérons que les nouveaux outils de communication nous permettront de changer cela. Mais la technique ne fait pas tout ; 12@ voila aussi pourquoi la proposition de notre groupe prévoit de s'enraciner bien plus dans le champ du concret et dans le travail au quotidien que dans les débats sur la forme que devrait prendre le forum. @12B Ce débat a une place disproportionnée dans les discussions et prend beaucoup du temps et d'énergie aux membres du CI (encore une fois il est bien entendu nécessaire mais parfois il nous ralentit et effraie les bonnes volontés). @13 Nous sommes motivés pour donner vie aux discussions qui nous mettent d’accord, et leur donner un résultat tangible. @14 On est persuadés qu'on peut continuer à travailler concrètement et construire un récit ensemble malgré nos contradictions, nos désaccords et nos différences.@15 Ça s’apprend, ça prendra du temps, ça demandera des concessions, et il faudra se poser à long terme la question des moyens financiers, mais avec un peu d’organisation et de bonne volonté c’est possible.

@16 Tout est à construire, la forme que cela peut prendre, les équipes, l’organisation, mais comme vous avez pu le comprendre ce groupe sera un groupe de production qui a une forte volonté de donner des résultats rapides et concrets mais aussi d'apprendre de nos expériences communes de travail.