• gtiandwsf farewelltowsf discussion input7 fr

last modified November 14 by facilitfsm

DIBCO1: A propos de la discussion GTI sur le FSM  |   SurDIBCO1

 apports                         | @I0- @I1 - @I2 - @I3 - @I4 - @I5 - @I6 - @I7 - @I8 - @I9 - @I10 - @I11 - @I12 - @I13 - @I14 - @I15- - @I16  

Commenté par   :                                                                            
Commentant sur  
Chronoliste des apports commentaires         
dibco1-logo-FR-90-petit.png Input 7  EN - ES - FR (version avec liens)   >>> Input 7a  EN - ES - FR (version finale) 

                                                                                                                                                             >>>  Input FW7b  EN - ES - FR   (FW text)


> Faire un apport-commentaire                     see this input in GTI website  Farewell to What? Redefining the Process

a n ° 7 / Adieu à quoi? (version avec liens)  
Développer une vue formelle sur le processus du FSM pour mieux le communiquer et le rafraîchir ( par Pierre)  


Cette discussion s'appelle de manière provocante «Adieu au FSM?». Cette question pourrait recevoir une réponse provocante «Adieu à quoi?». @1 En effet, dans cette discussion, ceux qui sont prêts à être des fossoyeurs du FSM, qu'ils soient heureux ou tristes, n'ont pas clairement exprimé ce à quoi ils disaient adieu.

@2 Une activité fondamentale pour ceux qui cherchent à développer davantage le FSM reste la formalisation de l'expérience collective du processus du FSM. Cela implique de développer un échange d’idées et d’élaborer des diagrammes et du vocabulaire sur ce que le FSM est censé être, comment il peut être communiqué, comment il peut être ce qu'il est censé être, et quels peuvent être des moyens collectifs de progresser entre ceux qui s’intéressent à son devenir.

Note préliminaire: Il s’agit d’une contribution rédigée du point de vue pratique de la facilitation du FSM. Elle a recours à deux autres textes qui fournissent des contenus complémentaires pour une deuxième lecture.
Texte FW signifiant "Futur de quoi? Ou futur du FSM ou des formats dans le FSM" Il comporte plusieurs sections appelées FW1 à FW8 et donne accès à une série de diagrammes .  > Faites une entrée de commentaire sur le texte FW.

Texte C7I0 signifiant "commentaires sur l'apport n ° 0 du point de vue de l'apport n ° 7 dans la discussion GTN"

TINA au FSM? ( pas d'alternative au FSM?) 

Au cours des vingt années écoulées depuis le lancement du FSM à Porto Alegre, l'hégémonie économique actuelle est restée la même et les forces politiques qui l'ont maintenue ont ajouté des valeurs plus sombres aux passions tristes de la concurrence, de la cupidité, de l'envie et du consumérisme. @3 Le «processus du FSM» a été visible à travers des événements significatifs mais ne s'est pas développé à une échelle contre-hégémonique, ni à un format stable «contre-Davos».

Des propositions / appels ont été lancés pour rassembler des forces de transformation, telles que Peoples Global Action (PGA, depuis 1996), International Peoples Assembly (créée en 2019 à Caracas) et plusieurs autres développant des dynamiques autour des questions de la justice climatique et de l'après-développement.. Cependant, il n'y a pas de proposition comparable de «processus» hégémonique décentralisé, horizontal, multi thematique et multi-echelle comparable au FSM à l'horizon (l'accent est mis sur le mot «processus» plutôt que sur le  mot «mouvement»). @3 Le FSM, en tant que processus social, reste une proposition valable pour une auto-organisation horizontale massive, basée sur des dialogues et des actes de participation volontaires, dans un espace ouvert commun, et non sur la représentation verticale et le leadership.

REGARDER EN ARRIÈRE
(Voir C7I0PA commentant la section " Regardant en arrière" des questions de départ posées par Paul)

@4 On n’a pas accordé suffisamment d’attention au développement de la méthodologie du «processus d’espace ouvert du FSM», qui consiste à partager collectivement les connaissances et un vocabulaire. En fait, une prise en compte plus consciente du processus de forum par les participants au FSM est essentielle pour que le Forum atteigne une dimension contre-hégémonique.

@5 La notion d '«événement FSM» est plus concrète dans l'esprit des participants que la notion de «processus FSM», qui est restée plus floue. Le «FSM» (mélange des événements et des processus) a bien débuté et ses premiers facilitateurs ont reçu des dons importants.

Cependant, la disparition de nombreux événements du processus des premiers forums sociaux, à savoir les répliques régionales et locales de l’événement mondial, est dû en grande partie au fait que nombre de leurs facilitateurs respectifs n’ont pas compris, ou pas voulu comprendre, les implications d'un  «espace de dialogue ouvert horizontal idéologiquement positionné par la charte de principes du FSM ». @6 Cela montre la nécessité de mieux formaliser le processus du FSM et de le diffuser plus clairement. ( FW1 ) Au lieu de cela, la réflexion collective et  sur la méthodologie et les voies à suivre font défaut depuis 2011. @7 Au Conseil international du FSM, l'échange de documents a remplacé la discussion en face à face de la "commission de la méthodologie". Et la jeune génération a été absente.

Aujourd'hui, le processus du FSM a presque 20 ans, un bon indicateur de pertinence, @8 mais la transmission de son appropriation aux générations suivantes  par la génération fondatrice, devenue adulte dans l'activisme des années 1960-1970,  n'est pas garantie. Le processus du FSM est actuellement moins à la mode et les entités engagées dans sa promotion doivent avant tout compter sur leurs propres ressources, ce qui exige de leur part une plus grande motivation.


@9 La notion d ’« événement-processus du FSM »a aussi quelque chose de "rance" aujourd’hui en raison des faibles efforts collectifs déployés pour proposer de nouveaux formats de participation ou de nouvelles options de mise en œuvre afin de donner plus de visibilité aux actions et d’accéder à la participation en ligne pour ceux qui n’ont pas les moyens de venir  en temps, visa, argent. @10 En effet, il existe un grand fossé entre le potentiel ou l'ambition d'origine du FSM et sa réalité deux décennies après, reflétant l'évolution de la situation politique et du niveau d'investissement des organisations de citoyens et des mouvements sociaux participants. @11 Ici, une "communauté de facilitation du FSM", agissant de manière réaliste et perséverante dans une perspective à moyen terme, peut faire une différence progressive. ( FW7 )

AU CARREFOUR
(voir aussi C7I0PB commentant la section "au carrefour" des questions de départ de Paul)

Les facilitateurs du FSM sont certainement à la croisée des chemins. @12 Ils ont les options de : (1) quitter ou continuer en tant que facilitateurs, en fonction de la pertinence qu'ils voient au processus du FSM; (2) impliquer ou non d'autres personnes de leurs organisations respectives pour renforcer les capacités de facilitation; et (3) résister ou non, pour diverses raisons subjectives, à la tentation de forcer une voix sur l'espace du forum, que ce soit en désignant des porte-parole, en privilégiant une assemblée, en promouvant un agenda du forum ou par d'autres moyens (c'est également commenté. dans la section C7I0B (point 7) FW2 et FW10 .

@13 La dynamique erratique du Conseil international du FSM institué trop rapidement en 2001, après le succès du premier événement du FSM, est une cause visible du fait qu’il n’existe toujours pas de «communauté de facilitation» efficace voulant guider le processus du FSM. conformément à sa nature: un processus de dialogue horizontal international entre les organisations de la société civile, qui se positionne dans une perspective à moyen et à long terme sur un large éventail de valeurs, telles que décrites dans la charte de principes du FSM. En effet, ceux qui auraient pu accepter ce format / cette idée / cette invitation du FSM, à savoir le Conseil international du FSM, n’ont pas été suffisamment focalisés et dédiés pour être collectivement à la hauteur d'une double tâche: ( FW7 )

@14 Tâche 1: agir pour développer une "communauté de facilitation du FSM" à l'échelle mondiale vivante et motivée, avec une portée au-delà des forums mondiaux, dégageant une vision commune du processus telle qu'il est mis en œuvre dans de nombreux contextes thématiques et géographiques au sein d'un " processus FSM global et continu".

@15 Tâche 2: agir pour développer la formalisation, c'est-à-dire les notions et le vocabulaire relatifs aux diverses manifestations du processus du FSM, dans différentes directions, en cohérence avec les principes de base énoncés dans la charte de principes du FSM  , et diffuser ces notions et ce vocabulaire pour une appropriation par la discussion entre les participants au processus du FSM.
 


Une contribution pour une communauté de facilitation du FSM

Ce texte FW ( http://openfsm.net/projects/gti-and-wsf/gtiandwsf-input7-formal-view-wsf-fr ) avec 8 sections présente des éléments formels, des formats et des diagrammes de participation  développés au cours de la dernière décennie, en essayant de répondre aux questions posées depuis le début: «quel est ce processus? Comment peut-il être ce qu'il est censé être? @16 C’est une contribution à cette communauté de facilitateurs potentielle concernant sa tâche 2: partager une vision formelle du processus du FSM.


Cette communauté de facilitation du  processus FSM pourrait: 
@17 (1) impliquer de manière inclusive les personnes et / ou les organisations qui ont fait preuve d'un engagement soutenu et ont acquis de l'expérience dans la facilitation de processus durables de forum social. (L'inclusion de comités de facilitation de forums nationaux et thématiques dans le CI- FSM constitue une étape concrète qui doit encore être pleinement mise en œuvre.)
@18 (2) agir par le biais de groupes de travail agiles permanents ou ad hoc en ligne, avec des ressources humaines investies par ses entités membres, dans le cadre de leur engagement stratégique pour le processus du FSM.
 
L'absence d'une communauté de facilitiacion efficace du  processus FSM  a empêché le travail collectif d'échange d'expériences et de formalisation et d'exploration de formats alternatifs de diverses «manifestations» du processus général du FSM. @19 Il est important de se rappeler que le processus du FSM était, depuis le début , présenté dans la charte du FSM en tant que processus global de dialogue contre-hégémonique permettant une interconnexion d’actions efficace, et non comme un «événement» face à face périodique, ni comme un «mouvement» global.     


Formalisme et dépolitisation

Certains pourraient qualifier la contribution actuelle "faite du point de vue de la facilitation pratique du FSM" et des deux textes qui l'accompagnent, comme inutilement "formaliste" et voulant essentiellement "dépolitiser le forum". Ils pourraient soutenir que "la méthodologie devrait être au service de la politique.». Cela soulève les questions suivantes: que signifie politiser le forum et comment cela se fait-il? Et par qui? Les facilitateurs ? C7I0PB (point7C), ( FW2 ) ("faire parler l'espace") et FW10 (relations entre formats, contenus, intentions politiques des facilitateurs).

Dépolitisation? : Le processus d'espace ouvert du FSM est idéologiquement «positionné» de manière large par la Charte et est conçu pour donner plus de pouvoir à ses participants, car il est horizontal et ce sont  les participants - et les coalitions qu'ils forment -  qui sont considérés comme les acteurs politiques pertinents. @21 Donc, il n'est pas dépolitisé. Le FSM n’est pas considéré comme un sujet politique, même si cette vision est séduisante sur le plan émotionnel et subjectif pour certains animateurs et participants. @23 Forcer une voix sur l'espace ouvert est une tentation qui porte nécessairement atteinte à l'autonomie politique et à la diversité des entités qui y participent activement.
 
Formalisme ?: @24 Un processus horizontal n'est pas soutenu par un leadership vertical, mais par la capacité des participants à partager et à s'approprier une vision horizontale commune du processus, avec des notions et un vocabulaire. Cela conduit à valoriser la méthodologie et la formalisation en tant qu'outil politique. @25 Si les facilitateurs peuvent s'accorder sur les entrées et leur description d'un «lexique du FSM», ils sont alors dans le même processus horizontal et peuvent mieux coopérer. L'élaboration d'un lexique de base vivant pourrait être une tâche prioritaire du groupe de travail sur la méthodologie d'une communauté de facilitation du FSM.
 


REGARDER VERS L'AVANT
  (voir aussi C7I0PC commentant la section "  Regarder vers l'avant " des questions de départ posées par Paul)

Un "pacte interne a la communauté de facilitation" visant à atténuer les tensions entre facilitateurs pourrait être un moyen de travailler ensemble malgré les divergences sur les orientations pour le FSM. ( FW8 ) @25 Une première étape possible consisterait à explorer le "scénario de scission":  d'un coté conserver l'espace ouvert du FSM tout en établissant  de l'autre un "mouvement lié au FSM". @26 Parallèlement, un "scénario de cohesion" pourrait être examiné qui explore la  coopération entre (1) ceux qui cherchent des moyens d’améliorer la clarté et la qualité des formats de participation pour maintenir et élargir le processus d’espace ouvert, et (2) ceux qui se concentrent sur la tâche complémentaire consistant à constituer des coalitions depuis la base afin de développer un contenu politique attrayant dans l'espace du  forum, et donc la signification politique du processus du FSM.
 
@27 Si cette proposition de pacte de facilitation était bien accueillie par les facilitateurs, ils pourraient créer des espaces de discussion sur l'expérience et la méthodologie, et un groupe de travail permanent sur la méthodologie pourrait être créé à nouveau en association avec le CI-FSM. @28 Un autre groupe pourrait également être créé pour actualiser un calendrier FSM des événements

@28 On peut déplorer les années, les énergies et les opportunités perdues dans la facilitation du FSM, mais il faut d'abord regarder de l'avant, tout en convenant qu'il est impossible de rattraper miraculeusement les années perdues dans le développement du processus. Il n'y a donc pas à attendre de résultats rapides  ou à  recourrir à des solutions rapides.

@29 Cela vaut la peine de contriber au prochain événement possible du processus du FSM au Mexique, malgré ses nombreuses incertitudes initiales, (voir http://openfsm.net/projects/pfsm20 : un espace, parmi d’autres espaces possibles, pour l’information, les contributions et la participation précoce par le biais de rencontres en ligne). On peut soutenir que le potentiel du concept de FSM pour créer un processus contre-hégémonique demeure et est en grande partie inexploité. @30 On peut mesurer l'écart entre potentiel et réel en examinant la charte de principes du FSM en tant  que programme de facilitation initial, et en déterminant quelle partie de celle-ci a été mise en œuvre de manière convaincante.

@31 Tirer des conséquences de l'option espace horizontal ouvert est une stimulation pour le reformatage et la modification des comportements. Dans cette perspective, les intellectuels et les universitaires sont également mis au défi. Certains ont tendance à se considérer comme des guides, ou certains ont principalement considéré le forum comme un objet d'étude commode. @32 Ils pourraient également envisager de créer des "collectifs" à partir desquels ils pourraient, horizontalement, diffuser des idées et proposer un dialogue, un soutien ou un accompagnement à d'autres entités participantes.

@33 L'une des tâches critiques consiste à communiquer ce potentiel aux jeunes générations afin qu'elles viennent utiliser le processus et l'espace du FSM de manière conviviale pour les jeunes, avec leurs groupes formels ou informels, tels qu'ils ont été actifs lors des mobilisations récentes. @34 Une campagne de sensibilisation de participant à participant utilisant les réseaux sociaux dans la perspective d'un FSM au Mexique toucherait de nombreux jeunes et leur permettrait de se sentir informés, et donc habilités, pour participer au processus du FSM ( FW1A et FW3, voir le paragraphe 10 de C7I0PC sur l'inclusion de la  jeunesse)

Ainsi, du point de vue de cette contribution, il n’y a pas d’adieu à exprimer au  FSM, mais plutôt une invitation à «se remettre au travail» et à mettre en œuvre ce qui peut être préparé et réalisé de manière réaliste, en laissant le débat sur " ce que ça aurait pu être si… » pour la fin de la journée de facilitation, dans une communauté de facilitation du FSM rénovée.

Pierre